Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2483 fois

Bethléem -

Des milliers de Palestiniens réunis pour les funérailles de Malik Akram Shahin, tué mardi à Bethléem par une munition interdite

Par

Témoignage de l'équipe Khalil d'ISM.

Mardi 8 décembre, des milliers de Palestiniens ont accompagné les funérailles de Malik Akram Shahin dans les rues de Bethléem. Le jeune homme de 20 ans, qui est le cinquième martyr de la ville depuis le début d'octobre, a été assassiné dans la nuit de mardi par les forces d'occupation israéliennes pendant un raid dans le camp de réfugiés de Dheisheh, où Malik vivait avec sa famille. La foule en deuil, portant le keffieh rouge et blanc du Front Populaire de Libération de la Palestine, le parti politique de Malik, a débuté la procession funèbre à l'entrée de l’hôpital de Beit Jala jusqu'à la maison de la famille du martyr.

Des milliers de Palestiniens réunis pour les funérailles de Malik Akram Shahin, tué mardi à Bethléem par une munition interdite

Malik est le deuxième martyr du camp de réfugiés de Dheisheh depuis le début du mois d'octobre, après l'assassinat de Moataz Ibrahim Zawara le 14 octobre pendant une manifestation contre l’armée d'occupation.

Photo (photo PLL pour ISM)


Selon plusieurs membres du personnel médical de l’hôpital de Beit Jala, le jeune homme aurait été tué par une balle expansive en pleine tête, fracassant son crâne qui aurait explosé en "une centaine de morceaux". L'utilisation de ce type de munition, également appelée "balle dum-dum", est totalement prohibée par le droit international et est considérée comme un crime de guerre au regard du Statut de Rome qui fonde la Cour Pénale Internationale – dont la Palestine est désormais membre depuis Avril dernier.

Photo (photo PLL pour ISM)


Les sources médicales ont ajouté qu'avec l'utilisation de ce type de balle et surtout le positionnement du tir, l'intention de provoquer la mort ne laissait aucun doute.

Des manifestations importantes ont suivi les funérailles de Malik Shahin, au nord de Bethléem, près du checkpoint Tombe de Rachel. Deux Palestiniens ont été blessé et évacués vers l’hôpital le plus proche, tandis que de nombreuses personnes souffraient d'inhalation du gaz lacrymogène tiré par les forces israéliennes sur l'ensemble de la zone.

Photo (photo PLL pour ISM)


A l'exemple de l'assassinat de Malik Shahin tué par un tir de munition interdite, les forces d'occupation continuent de se rendre coupable de violations grave du droit international et des droits de l'homme, en constante augmentation sur l'ensemble des Territoires Palestiniens Occupés depuis le début du mois d'octobre.

Source : Palsolidarity

Traduction : PLL

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Intifada

Même auteur

ISM