Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2303 fois

Bethléem -

Des milliers de fidèles tentent d’aller prier à la Mosquée Al Aqsa : les forces israéliennes ouvrent le feu, les Palestiniens leur jettent des pierres

Par

Les forces israéliennes qui occupent la Cisjordanie n’ont pas laissé passer les Palestiniens souhaitant se rendre à Jérusalem depuis Bethlehem pour les prières du vendredi à la Mosquée Al Aqsa. Des centaines de jeunes ont riposté en jetant des pierres aux soldats israéliens postés au barrage routier au nord de Bethlehem.

Des milliers de fidèles tentent d’aller prier à la Mosquée Al Aqsa : les forces israéliennes ouvrent le feu, les Palestiniens leur jettent des pierres


Photo diffusée en Une du quotidien Al-Quds samedi : Voilà comment sont entrés les Palestiniens à Jérusalem hier pour aller prier en ce vendredi du Ramadan : Est-ce cela que l'on appelle la Liberté de Religion ?

Des milliers d’habitants de Bethlehem souhaitaient prier dans le Lieu saint musulman le troisième vendredi de Ramadan mais, comme c’est le cas presque chaque année, les forces israéliennes les ont bloqué derrière le barrage et maintenant le nouveau mur.

Chaque année pour Ramadan, des milliers de Palestiniens prient, sur le sol, près du barrage situé au nord de Bethlehem, dans une action de résistance non violente, après être refoulés.

Les soldats israéliens gardent chaque personne qui veut passer pendant un long moment, repoussant certains, insultant d’autres, raconte un habitant du village Al Doha qui est obligé par ce checkpoint pour se rendre à Jérusalem. Habituellement, seules les personnes âgées y arrivent, mais souvent elles sont refoulées elles aussi.

Et comme cela arrive aussi souvent, aujourd’hui les soldats israéliens ont délibérément essayé de provoquer les gens pendant trois heures pour les empêcher d’arriver à l’heure pour les prières, a dit à PNN cet habitant.

Aujourd’hui, sous les rayons du soleil matinal, les forces israéliennes ont commencé à provoquer la foule de Palestiniens qui essayaient de passer, alors des jeunes ont commencé à leur lancer des pierres et des bouteilles vides.

Les soldats israéliens ont alors tiré des balles en caoutchouc et des grenades lacrymogènes. Plusieurs personnes dans la foule se sont évanouies, en particulier des personnes âgées et des enfants qui n’ont pas supporté l’inhalation des gaz. Des équipes médicales sont arrivées pour s’occuper des malades et des blessés.

Les mêmes événements ont eu lieu au barrage d’Al Ram, au nord de Jérusalem, ainsi qu’à celui de Qalandya au sud de Ramallah.

Les forces israéliennes n’ont pas laissé passer les Palestiniens pour les prières du vendredi, les jeunes leur ont lancé des pierres et les soldats ont usé de violence, leur tirant des gaz et des balles.

Des milliers de personnes n’ont pu prier à midi à la Mosquée Al Aqsa, lieu saint de l’Islam.

Source : Palestine News Network

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Checkpoints

Même auteur

Najib Farraj

Même date

14 octobre 2006