Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1792 fois

Bilin -

Des milliers de personnes défient l'Apartheid israélien à Bil'in

Par

Aujourd'hui, le vendredi 20 janvier, des candidats de tous les partis et factions politiques palestiniennes, y compris le Hamas, le Fatah, Al Mubadara, le Front Démocratique, des indépendants et d'autres sont venus dans le village de Bil’in.
Là, ils ont été rejoints par près plus de 300 activistes israéliens, 100 Internationaux et de nombreux Palestiniens des environs.

C'était l'un des rassemblements de Palestiniens, d'Israéliens et d'Internationaux les plus impressionnants à Bil’in, dans ce qui est maintenant une lutte de près d'un an contre le vol de leurs terres par le Mur d'Apartheid.

À 12h30, de près de 2000 personnes ont marché à travers les terres de Bil'in jusqu'au chantier de construction du Mur d'Apartheid. À notre arrivée, il y avait plus de cinquante militaires, policiers et policiers des frontières israéliens. Ils sont devenus très rapidement violents envers la foule, en utilisant leurs matraques, des bombes sonores, contre les manifestants non armés.


Au delà du mur, où se trouve toujours la terre du village de Bil'in, les gens de Bil'in ont construit un 'avant-poste', à cêté de l'avant-poste juif de colonie illégale, Matityahu Mizrah. Elle a été rendu inaccessible aux villageois par la barrière d'Annexion.

Après une heure de lutte non-violente avec les militaires israéliens, 200 à 300 manifestants ont pû traverser les lignes de l'armée israélienne et continuer au-delà du site du mur jusqu'à l''avant-poste palestinien.'

Ils ont été poursuivis par 20 à 30 soldats qui étaient incapables d'arrêter le rassemblement de la foule sur l'avant-poste de Bil'in. Aux cêtés du Comité Populaire Contre le Mur de Bil'in il y avait des candidats aux élections : Qais Abu Leila du Front Démocratique, Abu Ala du Fatah ainsi qu'Uri Avnery et d'autres membres de Gush Shalom, et d'autres Israéliens et internationaux.


Rapidement, les manifestants ont quitté l'avant-poste pour rejoindre le reste des manifestants sur le site du mur, où les soldats tiraient des boîtes métalliques de gaz lacrymogène ainsi que des balles en métal recouvert de caoutchouc. Quand le groupe les a rejoints, les activistes internationaux et israéliens se sont réunis avec la population de Bil'in près d'une porte métallique située près du mur et ont continué la manifestation contre le mur.

Cela a abouti à une attaque coordonnée de la police israélienne et des forces militaires, qui étaient déterminées à détenir des activistes palestiniens et/ou israéliens.

Au cours des mois derniers, c'était la stratégie préférée des Forces de l'Occupation Israélienne : ils détiennent et frappent des manifestants palestiniens et puis les utilisent comme moyen de mettre fin à la manifestationq.

En dépit de leur utilisation de la force et des coups, les Forces de l'Occupation Israélienne ont été incapables d'arrêter des Palestiniens, car les activistes ont pû sortir des griffes des FOI 5 Palestiniens que les FOI avaient tenté de détenir. Un Israélien a été arrêté et tabassé dans le processus, mais il a été libéré après la fin de la manifestation.


Selon Abdullah Abu Rahma, coordinateur du Comité Populaire Contre le Mur à Bil'in, "Nous marchions en direction du chantier de construction du Mur de Séparation, et l'armée a accueilli notre cortège pacifique par une extrème violence."

Abu Rahma a également signalé que des "dizaines de personnes ont été blessées après que les soldats aient tiré des balles en caoutchouc et des bomes de gaz. Les soldats israéliens ont également frappé plusieurs habitants à l'aide de matraques."


La manifestation s'est terminée vers 16h et les gens sont retournés au village. Ce fût une journée d'unité et de lsolidarité réussie pour les Palestiniens et leurs partisans dans la lutte contre le Mur, mais c'était encore plus important pour la population de Bil'in, qui lutte sans arrêt depuis presqu'un an.


Abdullah Abu Rahma a également déclaré que "la population, les candidats de différentes factions et les candidats indépendants, ont montré que malgré nos différences nous restons une nation unie, solidaire dans sa lutte contre l'occupation et la politique d'annexion."

Source : www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Non Violence

Même auteur

Henry

Même date

20 janvier 2006