Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2050 fois

Bethléem -

Des pacifistes détenus interdits de se rendre à Bethléem

Par

Quatre militants de droits de l'homme qui ont passé Noël dans une prison israélienne ont été interdits aujourd'hui par un juge israélien de se rendre dans la ville palestinienne de Bethléem pour assister à une conférence sur la Paix.
Les quatre pacifistes sont des militants expérimentés qui se rendaient à la conférence "Celebrating Non-Violence" qui débutait le 27 décembre à Bethléem.

Ils ont été arrêtés par la police de l'Immigration israélienne à l'aéroport Ben Gurion de Tel Aviv, le 20 décembre.

Trois d'entre eux sont des Britanniques : Theresa McDermott, 42 ans, venant d'Ecosse; le Sud-Africain Michael Horsell, 42 ans, du Sud de Londres; et Sharon Lorke, 33 ans, d'Hebden Bridge. Le quatrième est Italien, il s'agit de Vittorio Arrigoni, 34 ans.

Vittorio Arrigoni, 34 ans, a été blessé quand les autorités israéliennes ont essayé de l'expulser ainsi que deux autres résidants Britanniques originaires d'Afrique du Sud et d'Australie, selon l'avocat israélien Gaby Lasky.
Lasky a ajouté que les autorités ne l'ont pas informée ni le Consulat des blessures de Vittorio et ont dès le début ordonné aux gardes de ne pas permettre aux trois détenus de communiquer avec leur avocat ou leurs Consulats.

Le juge israélien du tribunal du District de Tel Aviv, M. Mudrik, a décidé que les trois détenus représentaient un risque pour la sécurité basé sur une preuve secrète que l'Etat lui a présenté.

Les organisateurs de la conférence de paix, Non-violence International and the Holy Land Trust, ont publié le communiqué suivant:

"Israël empêche des personnes de suivre une conférence au sujet de l'activisme non-violent parce qu'elles sont des activistes non-violents. oly Land Trust and Non-violence International pensent qu'en refusant uniformément l'accès aux territoires palestiniens, Israël isole les Palestiniens et n'agit pas dans l'intérêt de la paix. Nous demandons au gouvernement israélien de changer sa politique de refus d'entrée des visiteurs internationaux qui cherchent à soutenir une solution non-violente aux problèmes en Palestine."

À Bombay, en Inde, le Consulat Israélien a également refusé des visas à cinq autres participants de la conférence. Des centaines d'humanitaires se sont vus refuser l'accès aux Territoires Palestiniens Occupés par des fonctionnaires israéliens au cours des trois dernières années.


Un autre Britannique, Andrew Muncie, 31 ans, de Fort William en Ecosse, croupit dans une prison en Israël depuis près d'un mois. Il résiste à son expulsion des Territoires Palestiniens par Israël.
Il a été arrêté alors qu'il travaillait en tant qu'observateur international en Cisjordanie .


Pour les détails de la conférence : http://www.celebratingnv.org

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Refus d entrer

Même auteur

ISM

Même date

27 décembre 2005