Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2930 fois

Israël -

Des sites internet israéliens piratés pour protester contre l’offensive actuelle à Gaza

Par

Des sources israéliennes ont signalé que vendredi un serveur internet israélien avait été piraté et que les principales pages des grands sites israéliens avaient été remplacées par des images des victimes de l'offensive israélienne actuelle contre la bande de Gaza.

Des sites internet israéliens piratés pour protester contre l’offensive actuelle à Gaza


Site internet piraté - phot de Ynet News

Certains des sites internet israéliens piratés sont le site israélien Bank Discount, un site de prévisions météorologiques et le site de Ynet News, un site d’informations d'extrême-droite israélien.

La page principale de Ynet News a été remplacée par une page noire qui comportait quatre photos, la première image d'un grand nombre de corps de Palestiniens ou Libanais qui ont été tués dans des offensives israéliennes, le deuxième était une photo de détenus à Guantanamo, obligés de se tenir les uns contre les autres, nus. La troisième photo était une photo d'un Juif orthodoxe portant une affiche où l’on pouvait lire : Sionisme = Fin de la Paix, et la quatrième photo était une série de cartes précisant les annexions et vols de terres illégaux effectués par Israël au cours de différentes périodes historiques, de la Palestine historique à aujourd’hui.

Les pirates ont également diffusé en arrière-plan une chanson sur la bande de Gaza. Le site Internet a été rétabli plusieurs heures plus tard et Ynet News réussi à en reprendre le contrôle.

En outre, les pirates aussi contrôlé un site internet israélien de prévisions météorologiques.

Il a été révélé plus tard que les pirates étaient Turcs et qu'ils avaient piraté les sites internet en représailles des attaques israéliennes contre la bande de Gaza.

Ils ont laissé des messages en turc et en anglais indiquant "Vous serez maudits dans le monde électronique", et d'autres messages tels que "Au peuple palestinien, vos frères musulmans vous saluent... soyez patients... en Turquie, nous vous soutenons."

D’autre part, le site israélien Ynet News a indiqué qu'un groupe islamique au Maroc avait piraté un système d’enregistrement de noms de domaine et détourné plusieurs noms de domaine en Israël, tels que Ynetnews.com et Discount Bank.

YNet News a ajouté que les pirates ont obtenu un mot de passe qui leur ont donné l'accès au serveur "qui met à jour et ‘traduit’ les adresses IP des sites internet en nom de domaine et modifie les valeurs numériques des adresses IP, détournant ainsi les utilisateurs des sites internets originaux.

YNet a ajouté que les pirates ne se sont pas réellement introduits dans les sites internet mais qu’ils ont redirigé les utilisateurs vers un site internet "hostile", tandis que d'autres hackers ont réussi à accéder aux véritables sites internet.

En outre, Ynet a indiqué qu'un groupe au Maroc, se faisant appeler "Team Evil", a été à l'origine des attaques contre le nom de domaine. Les mêmes groupes avaient précédemment piraté des marques israéliennes telles que Cellcom, Shilav et BlueSquare,
Ynet a ajouté que le serveur qui accueille les pirates est un site basé au Japon.

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Actions

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

3 janvier 2009