Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2000 fois

Hébron -

Des soldats israéliens détruisent et profanent des tombes palestiniennes

Par

Des soldats de l'occupation israélienne ont vandalisé et profané des tombes palestiniennes près de la ville d'Hébron, au sud de la Cisjordanie, selon les villageois et des activistes des droits de l'homme.
Des centaines de soldats et une vingtaine de véhicules de l'armée ont attaqué le petit village de Marah al- Baqqar, le mardi 31 août, terrorisant des gens du pays et vandalisant des biens.

Des soldats israéliens détruisent et profanent des tombes palestiniennes


Photo : tombes profanées dans le petit village de Marah al-Baqqar le lundi 31 août dernier

Les Forces d'Occupation ont attaqué le village peu de temps après minuit dans la nuit de lundi en tirant massivement. Le village a été placé sous couvre-feu militaire, selon les villageois.

À un moment donné, un bulldozer de l'armée a détruit deux tombes, exposant à la vue les restes des morts.

"Je ne sais pas si Hitler faisait cela aux juifs, mais regardez comment ils nous traitent. C'est le même peuple qui fait un énorme scandale quand quelqu'un touche à une tombe juive en Europe", dit Aziz Amer.

Taleb Hasan Amr, 80 ans, dont les tombes du fils et de la mère ont été profanées, a déclaré qu'il n'a jamais vu autant de laideur dans sa vie.

"J'ai vécu beaucoup de choses, mais je n'avais jamais vu une chose pareille. Imaginez, ils s'en prennent aux morts ! Où est la conscience du monde ? Ces gens sont pires que les Nazis."

Amr, dont le fils a été emprisonné par Israël et est mort par la suite en raison de la torture qui lui a été infligée par les interrogateurs israéliens il y a quinze ans, a déclaré qu'Israël ne donne aucune importance et n'a aucun respect pour la vie ou la mort des non-juifs.
"Imaginez comment ils réagiraient si quelque chose comme cela arrivait aux tombes juives à Varsovie ou à Leon."

On ne sait pas pourquoi l'armée israélienne a profané les tombes du petit hameau. Un porte-parole de l'armée israélienne a refusé de répondre aux questions sur le sujet, en disant : "Je ne peux pas commenter des opérations militaires des Forces de la Défense Israélienne."

Un haut responsable du Wakf islamique palestinien a décrit la profanation comme un "acte cruel reflétant la laideur de la mentalité sioniste."

"Je suis sûr à 100% que l'armée israélienne n'aurait pas fait cela si les tombes avaient été juives, et pas des non-juifs. Peut-être que les juifs devraient réfléchir à la raison pour laquelle ils sont autant détestés dans le mond entier. Peut-être qu'ils devraient comprendre que le respect va dans les deux sens, peut-être qu'ils réaliseraient que les actions et les comportements des juifs est la cause de l'anti-sémitisme", a déclaré le cheik Taysir Tamimi, le juge suprême de l'Autorité Palestinienne.

L'armée d'occupation israélienne effectue quotidiennement des incursions contre les centres de population palestinienne dans toute la Cisjordanie au cours desquelles des jeunes sont arrêtés, les villageois sont terrorisés, humiliés et frappés et les biens puvlics et privés sont vandalisés.

Israël détient 11.000 activistes palestiniens dans des conditions sordides dans plusieurs camps de détention.

Le plus grand et le plus notoire des camps de détention est celui de Ketziot au coeur du désert du Negev.

De nombreux prisonniers sont détenus sans charges ou sans procès et sont utilisés comme otages pour contraindre l'Autorité Palestinienne et le Hamas à faire des concessions politiques à Israël.

Des centaines de réfugiés soudanais dans la région troublée du Darfour languissent également dans la prison de Ketziot, à côté des Palestiniens.

Cependant, les prisonniers soudanais sont séparés des Palestiniens et ne sont pas autorisés à se mêler ou à parler aux Palestiniens.

Source : http://www.thepeoplesvoice.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Incursions

Même auteur

Khaled Amayreh

Même date

4 août 2007