Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2358 fois

Naplouse -

Des soldats israéliens tuent un enfant et blessent 112 Palestiniens au sud de Naplouse (vidéos)

Par

11.3.2020 - Le ministère palestinien de la Santé a rapporté que les soldats israéliens ont tué, jeudi, un enfant, et blessé au moins 112 Palestiniens, lors de la manifestation en cours sur le mont al-'Arma, au sud de la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie.

Des soldats israéliens tuent un enfant et blessent 112 Palestiniens au sud de Naplouse (vidéos)

Le ministère a indiqué que l'enfant, Mohammad Abdul-Karim Hamayel, 15 ans, a reçu une balle dum-dum dans la tête, et qu'il a été transporté d'urgence dans un hôpital local avant de succomber à ses graves blessures.

Tarif Ashour, le porte-parole du ministère de la santé, a déclaré qu'au moins 13 Palestiniens ont été emmenés d'urgence à l'hôpital gouvernemental de Rafidia, dont un enfant de 17 ans, qui a reçu deux balles en acier recouvertes de caoutchouc dans la tête, avant d'être emmené d'urgence en chirurgie, et qui reste dans un état critique.

Peu après, les soldats ont tiré sur 2 Palestiniens avec des balles en acier recouvertes de caoutchouc dans la tête, provoquant une hémorragie cérébrale ; le pronostic vital de l’un d’entre eux est engagé.

Photo
Source photo Sami Shami sur QudsNen


En outre, un journaliste travaillant pour la télévision palestinienne, identifié comme Bakr Abdul-Haq, a été abattu d'une balle d'acier recouverte de caoutchouc à sa tête, et au moins 13 autres habitants ont été touchés par des balles similaires.

Le nombre total de blessés s'élevait à plus de 112 Palestiniens au moment de ce reportage, parmi lesquels 90 ont subi les graves effets de l'inhalation de gaz lacrymogène, et 18 ont reçu des balles en acier recouvertes de caoutchouc.

Les soldats ont également enlevé au moins 3 jeunes hommes, après que plus de 40 véhicules militaires supplémentaires aient envahi la zone.

Les protestations se poursuivent alors que d'autres soldats et colons illégaux fanatiques continuent d'affluer vers la montagne et empêchent de nombreuses ambulances palestiniennes de s'en approcher.

Le chef du conseil du village de Beita, Fuad Maali, a déclaré aux journalistes de Wafa que des dizaines de colons israéliens illégaux ont commencé à prendre d'assaut la montagne la nuit dernière et sont toujours sur place, expliquant que des centaines de citoyens palestiniens restent stationnés sur la montagne pour repousser leur invasion.

Ghassan Douglas, un fonctionnaire de l'Autorité palestinienne qui surveille les activités colonialistes d'Israël, a déclaré que des colons ont appelé à prendre d'assaut la montagne, dans une tentative de contrôler dun site archéologique historique au-dessus de son sommet, et d'installer une colonie illégale après avoir occupé toute la montagne palestinienne.



* Voir sur le site Qudsnen une vidéo du 1er mars 2020 montrant la résistance des Palestiniens à l’incessante invasion sioniste sur leur terre par les squatteurs israéliens.

* Voir sur le site IMEMC deux vidéos filmées sur le terrain aujourd’hui



Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Enfants

Même auteur

IMEMC

Même date

11 mars 2020