Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3568 fois

Jérusalem -

Des soldats israéliens tuent un enfant palestinien près de Jérusalem, le 53ème depuis le 1er octobre 2015

Par

Le ministère palestinien de la Santé a communiqué que mardi, un enfant a été tué par une balle tirée à distance rapprochée en pleine poitrine, à Al-Ram, au nord de Jérusalem occupée. Le ministère a ajouté que l'enfant, Mohammad Sidqy at-Tibakhi, âgé seulement de 12 ans, est mort au Complexe médical Palestine, à Ramallah.

Des soldats israéliens tuent un enfant palestinien près de Jérusalem, le 53ème depuis le 1er octobre 2015

Selon les témoins, un sniper de l'armée israélienne a tiré sur l'enfant à distance rapprochée, après que les soldats ont envahi la ville et se sont affrontés avec de nombreux jeunes qui jetaient des pierres sur les véhicules militaires.

Le meurtre de l'enfant a été la cause d'affrontements prolongés entre les soldats de l'occupation et les jeunes palestiniens, en particulier à proximité de la base militaire construite sur des terres palestiniennes près de la ville. Les soldats ont tiré des dizaines de grenades lacrymogènes et de balles caoutchouc-acier, et plusieurs blessés sont à dénombrer.

Le ministère de la Santé a dit que la mort de l'enfant porte à 229 le nombre de Palestiniens tués par les tirs israéliens depuis le 1er octobre 2015, dont 53 enfants. Parmi ces 229 morts, 52 sont de Jérusalem et 67 du district d'Hébron, au sud de la Cisjordanie occupée.

Israël détient toujours les corps de 14 Palestiniens tués par son armée ; la moitié sont de Jérusalem, et les 7 autres de différentes parties de Cisjordanie .

Ce même mardi, Mustafa Baradeyya, 51 ans, est mort des blessures provoquées la veille par les tirs israéliens. Les soldats lui ont tiré deux balles dans l'estomac pour avoir soi-disant tenté de poignarder et blessé légèrement deux soldats, à l'entrée du camp de réfugiés Al-Arroub, au sud de Bethléem.

Photo
Les funérailles du jeune Mohammad, ce mercredi matin, à Al-Ram


Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Enfants

Même auteur

IMEMC

Même date

20 juillet 2016