Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2806 fois

Cisjordanie -

Des "voyageurs de la liberté" palestiniens vont défier la ségrégation en montant dans des autobus pour colons à Jérusalem - l'action en direct depuis un autobus

Par

Le mardi 15 novembre 2011, des activistes palestiniens tenteront de monter dans des transports publics israéliens qui vont de Cisjordanie occupée à Jérusalem Est occupée, dans une action de désobéissance civile inspiré par les "Freedom Rides" du mouvement américain pour les droits civiques (1) dans les années 60 aux Etats-Unis.
- Lieu et heure de regroupement : Ramallah Cultural Palace, à 13h
- Contact : 054-632-773

Des 'voyageurs de la liberté' palestiniens vont défier la ségrégation en montant dans des autobus pour colons à Jérusalem - l'action en direct depuis un autobus

Cinquante ans après que les Freedom Riders aient organisé des voyages en autobus "mixes" sur les routes du Sud des États-Unis sous ségrégation, les Voyageurs de la Liberté palestiniens affirmeront leur droit à la liberté et à la dignité en perturbant le régime militaire de l'occupation par la désobéissance civile pacifique.

Les Voyageurs de la Liberté veulent dénoncer les tentatives israéliennes de couper illégalement Jérusalem Est occupée du reste de la Cisjordanie et le système d'apartheid qu'Israël impose aux Palestiniens dans les territoires occupés.

Plusieurs compagnies israéliennes et transnationales, parmi elles Egged et Veolia, exploitent des dizaines de lignes qui parcourent la Cisjordanie occupée et Jérusalem Est, et beaucoup d'entre elles sont subventionnées par des fonds publics. Elles passent entre différentes colonies israéliennes, les relient entre elles et avec des villes à l'intérieur d'Israël. Certaines lignes qui relient Jérusalem aux autres villes à l'intérieur d'Israël, comme Eilat et Beit She'an, passent également par la Cisjordanie .

Les Israéliens n'ont pratiquement aucune limitation à leur liberté de circulation dans le territoire palestinien occupé, et sont même autorisés à s'y installer, en violation du droit international. Les Palestiniens, au contraire, ne sont pas autorisés à entrer en Israël sans un permis spécial des autorités israéliennes. Même dans les territoires palestiniens, la circulation des Palestiniens subit de lourdes restrictions, avec un accès interdit sans autorisation à Jérusalem Est occupée et à quelques 8% de la Cisjordanie , dans les zones frontalières.

Bien qu'il ne soit pas officiellement interdit aux Palestiniens d'utiliser les transports publics israéliens en Cisjordanie , ces lignes sont de fait ségréguées puisque beaucoup d'entre elles passent par des colonies exclusivement juives, dont un décret militaire interdit l'entrée aux Palestiniens.


(1) Les Freedom Rides (Voyages de la Liberté) sont les actions de militants du mouvement des droits civiques aux États-Unis qui utilisaient des bus inter-états afin de tester l'arrêt de la Cour suprême Boynton v. Virginia qui rendait illégale la ségrégation dans les transports. Le premier Freedom Ride partit de Washington DC le 4 mai 1961, et devait arriver à La Nouvelle-Orléans le 17. Les militants furent arrêtés dans les États du Sud sous prétexte de violer les lois locales et les lois Jim Crow. (Wikipédia)


SUIVRE L'ACTION EN DIRECT DEPUIS UN AUTOBUS


Source : Popular struggle coordination committee

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Actions

Même auteur

Popular struggle coordination committee

Même date

10 novembre 2011