Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2918 fois

Beit Ommar -

Destruction de la terre agricole à Beit Ommar pour une ligne électrique destinée aux colonies

Par

Le 17 octobre, AbdelHamid Ahmed Abu Maria, père des activistes de PSP Mousa et Yousef Abu Maria, ont découvert que des soldats israéliens étaient arrivés sur leur terre, près de l’Université d’Agriculture Arroub, avec des bulldozers. Quand Mousa et un militant international de PSP sont arrivés sur les lieux, ils ont vu que les forces israéliennes avaient détruit au bulldozer plus d’un demi hectare de terre agricole appartenant à Yousef Abdel-Izzat Abu Maria, Abdelhamid Ahmed Abu Maria, et Ahmed Mohammed Ikhlayl, dans le but de construire deux énormes tours électriques.

Destruction de la terre agricole à Beit Ommar pour une ligne électrique destinée aux colonies

La position des tours, qui font partie d’une rangée de tours construites sur une ligne reliant le bloc de colonies israéliennes Gush Etzion et Kyriat Arba, a ravivé les craintes des habitants locaux que l’armée israélienne avait l’intention de mettre en Å“uvre un projet évoqué depuis longtemps de construire une autoroute israélienne qui passera à travers l’Université d’Agriculture Arroub et le village de Beit Ommar, et reliera les deux plus grands blocs de colonies du sud de la Cisjordanie .

C’est le rappel sinistre que pendant que les hommes politiques débattent d’un gel de l’expansion des colonies, celle-ci continue, avec l’expansion des infrastructures de ces colonies qui a des effets irréversibles sur le terrain.

Cette construction, ainsi que la destruction des vignes, a lieu en toute illégalité (même selon les propres standards d’Israël). Les propriétaires locaux de ces terres privées n’ont jamais été informés de la construction, et n’ont donc pas pu faire appel. Ils vont tout de même engager une action en justice.

Source : PSP

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Beit Ommar

Même sujet

Colonies

Même auteur

Palestine Solidarity Project

Même date

20 octobre 2009