Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3009 fois

Cisjordanie -

Deux Palestiniens et un militant britannique d'ISM victimes d'un simulacre d'exécution par des soldats israéliens

Par

Vendredi 1er mars, 150 Palestiniens, rejoints par des militants internationaux et israéliens, ont participé à la manifestation hebdomadaire qu'organise les villageois de Kuf Qaddoum depuis juillet 2011 pour récupérer l'accès à la route qui mène à Naplouse et que l'armée d'occupation bloque depuis 2003 par un amoncellement de rochers qu'elle réinstalle dès que les villageois les dégagent.

Deux Palestiniens et un militant britannique d'ISM victimes d'un simulacre d'exécution par des soldats israéliens

Un terroriste de l'armée sioniste frappe lâchement un Palestinien, pourtant immobilisé, à l'arrière de la tête, Kufr Qaddoum, le 1er mars 2013 (photo Wafa/ICAI)
Après les prières de midi, les manifestants sont partis à pied du centre du village vers la route principale, mais ils ont été très vite bloqués par la police des frontières et les grenades incapacitantes qu'elle a jetées sur la foule. Après une demi-heure d'affrontements, les forces d'occupation se sont retirées. Peu après, des agents de la police des frontières ont resurgi sur les lieux et, au milieu des tirs de grenades, ont arrêté deux Palestiniens, Belal Fathi Jomaa, 22 ans et Nayif Khalel Jomaa, 17 ans, et un militant britannique d'ISM, Tom Woodhead, originaire de Bristol.

Les Palestiniens ont été tabassés, l'un d'entre eux a été frappé à l'arrière de la tête avec une pierre alors qu'il était immobilisé (photo), l'autre a été frappé au visage, les coups lui provoquant un saignement de nez, pendant que le Britannique était lui aussi tabassé.

Ils ont ensuite été placés en garde à vue dans un poste de police israélien, puis présenté devant un juge le dimanche suivant, accusés mensongèrement de "jets de pierre", manigance israélienne habituelle pour emprisonner les Palestiniens qui résistent à l'occupation et pour expulser les militants internationaux qui les soutiennent. Récemment, deux autres ISMers ont été expulsés parce qu'ils participaient au camp de protestation Canaan, dans les collines du sud d'Hébron, accusés eux aussi de jets de pierre.

Photo
Tom Woodhead


Un autre ISMer qui était sur les lieux a déclaré : "Jamais ces arrestations et expulsions ne nous dissuaderont. Nous ne faisons rien d'illégal, nous soutenons le peuple palestinien dans sa lutte légitime contre une occupation militaire illégale. Nous continuerons de venir en Palestine, par centaines et par milliers. Israël ne stoppera jamais le mouvement de solidarité internationale."

Au moment de la rédaction de cet article, nous ne savons pas, malgré nos recherches, où ont été emprisonnés Belal Fathi et Nayif Khalel Joma.

Tom Woodhead est actuellement en détention à l'aéroport de Tel-Aviv, en attente d'expulsion. Il a pu être joint par téléphone et a raconté les arrestations :

"Trois d'entre nous ont été arrêtés en même temps, deux Palestiniens et moi. Les soldats ont frappé un des Palestiniens à la tête avec une pierre, ils m'ont donné des coups de poing au visage et un de mes yeux a commencé à saigner. Puis ils m'ont frappé à l'arrière de la tête.

Photo
L'arrestation du second manifestant palestinien, Kufr Qaddoum, le 1er mars 2013


"Ils nous ont menottés avec du cable puis ils nous ont bandés les yeux. Ils nous ont poussés contre un mur, la tête baissée. C'est à ce moment là que j'ai entendu le bruit du chargement des fusils, comme pour une exécution. J'avais les jambes qui tremblaient, j'ai cru que j'allais mourir.
"Ensuite ils m'ont à nouveau bourré de coups de poing en criant - 'est-ce que tu es palestinien ?' Ils ont continué à me frapper en hurlant - 'est-ce que tu es à moitié palestinien, ou même un peu palestinien ?' C'était absurde. Lorsqu'ils ont découvert que j'étais britannique, ils se sont arrêtés.
"Ils nous ont chargés tous les trois dans un véhicule, c'était une cage avec seulement la place pour deux personnes, mais ils nous ont entassés dans la cage. Ils nous ont emmenés à un poste de police israélien et nous ont mis en isolement, puis plus tard présentés devant un juge.
"Je vais être rapatrié au Royaume-Uni depuis l'aéroport de Tel Aviv, mais on ne m'a pas dit quand ; quelqu'un d'autre dans ma cellule a une notification de départ de 24h mais pas moi, donc ça sera au moins mardi maintenant.
"Ce que je crains maintenant, c'est d'être mal traité par les autorités britanniques ; d'autres ISMers revenant au Royaume-Uni dans des circonstances similaires ont été arrêtés en vertu du Terrorism Act 2000, qui autorise de nous détenir pendant 28 jours, même si il est évident que nous ne sommes pas des terroristes.
"


Les photos de la brutalité des forces d'occupation à Kufr Qaddoum le 1er mars ici.

Sources : Palsolidarity, Bristol247






Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Attaques de Colons

Même auteur

ISM-France

Même date

12 mars 2013