Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3061 fois

Gaza -

Docteur Mustafa Barghouti : Israël a utilisé des bombes à l'uranium appauvri sur Gaza

Par

Article reçu sur une liste de diffusion le 21.11.2012.

Le Docteur Mustafa Barghouti, Secrétaire Général de l’Initiative Nationale Palestinienne, a expliqué qu’il n’existe pas de place sûre dans la Bande de Gaza, alors que les attaques aériennes des avions de guerre israéliens F-16, l’artillerie navale, et les bombardements des chars se sont poursuivis implacablement durant la nuit de mardi et la matinée de mercredi.

Docteur Mustafa Barghouti : Israël a utilisé des bombes à l'uranium appauvri sur Gaza

Jabaliya, 17 novembre 2012
Le Dr Barghouti est arrivé mardi dans la Bande de Gaza en témoignage de solidarité avec le peuple gazaoui. L’offensive militaire israélienne sur Gaza a tué, jusqu’à présent, 140 Palestiniens, dont 32 enfants. Plus de 1 100 Palestiniens, dont 40 % d’enfants, ont été blessés dans cette campagne militaire sanglante d’une semaine. L’attaque d’hier coïncidait avec la Journée Mondiale des Enfants, ce qui n’a pas empêché Israël de continuer à viser des civils, parmi lesquels des centaines d’enfants.

« Je suis totalement horrifié par les scènes dont j’ai été témoin à l’Hôpital Shifa de la ville de Gaza, » dit le Dr Barghouti qui précise avoir vu des corps d’enfants réduits en pièces et les corps entièrement brûlés de femmes et d’enfants. « L’état de ces morts confirme indéniablement la brutalité des crimes de l’occupation israélienne, » dit encore le Dr Barghouti.

Les médecins de l’Hôpital Shifa ont affirmé que les types de blessures internes qu’ils constatent - traumatismes internes dont aucune trace n’est visible à la surface de la peau - indiquent l’utilisation possible par Israël d’armes de nouveaux genres. « Nous pensons qu’ils (les militaires israéliens) ont utilisé des bombes à l'uranium appauvri, » révèle Barghouti.

Barghouti exprime également sa condamnation d’Israël pour son attaque incontrôlée sur des journalistes, qui a conduit à la mort de Hossam Mohammed Komi et Mohammed Abu Eisha, mais aussi à 7 autres journalistes blessés grièvement, l’un d’entre eux ayant dû être amputé d’une jambe.

Le nombre de journalistes tués et blessés illustre clairement le fait que les forces militaires israéliennes s’attaquent à ceux qui essayent de dévoiler et exposer la vérité de ce qui se passe au reste du monde.

« Ce n’est pas une guerre, c’est un massacre, » a dit Barghouti, argumentant sur la volonté totale d’Israël de faire le plus grand nombre de morts possible et de poursuivre dans cette voie en toute impunité.

« J’ai été médecin pendant plus de 33 ans, » ajoute Barghouti, « J’ai été témoin de nombreuses guerres et atrocités, mais je n’avais encore jamais vu un tel niveau de brutalité. »

Pendant qu’il était à Gaza, le Dr Barghouti a rencontré les équipes de PMRS qui interviennent à l’intérieur de la Bande de Gaza assiégée, et qui l’ont informé sur l’avancée de leurs actions afin qu’il puisse évaluer leurs besoins et développer un plan d’urgence en aide aux citoyens palestiniens de Gaza, dans ces circonstances difficiles.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Armement israélien

Même date

23 novembre 2012