Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1563 fois

Egypte -

Egypte : arrestations, fouilles, rafles, expulsions et checkpoints

Par

Cette semaine, la journaliste américaine, Laila El Haddad a été refoulée à son entrée à l’aéroport du Caire alors qu’elle se rendait à Gaza, en possession d’un document official de l’Ambassade d’Egypte aux Etats-Unis.
Toujours cette semaine, une journaliste américaine basée au Caire s’est rendue au passage de Rafah pour entrer dans la Bande de Gaza.

Bien qu’elle soit en possession de tous les documents requis, dont une lettre de l’ambassade américaine, lorsqu’elle est arrivée au passage de Rafah, les services de renseignements égyptiens basés au passage lui ont dit d’attendre la permission de l’Ambassade américaine !! Elle est retournée au Caire sans entrer dans Gaza.

Depuis plusieurs semaines, des responsables américains dont dernièrement l’ambassadeur américain et 4 membres du Congrès, se sont rendus au passage de Rafah pour vérifier que l’accord américano(israélo)-égyptien était bien respecté : la mise en place de caméras, alarmes, etc.

Alors que la police égyptienne se comporte d’une façon horrible envers les citoyens égyptiens, la ville de Rafah a été transformée en zone militaire : des arrestations ont lieu chaque jour, aucun camion n’est autorisé à entrer dans Rafah, 38 checkpoints ont été installés dans et autour de Rafah.

Ils prennent des femmes et des enfants en otage pour que les hommes se rendent à la police. Ils fouillent les maisons jour et nuit. Tout cela dans le but d’empêcher les égyptiens d’envoyer quoi que ce soit à Gaza.

C’est le résultat de l’échec des discussions entre le Fatah et le Hamas au Caire. Ils veulent mettre encore plus de pression sur le Hamas pour qu’il accepte l’agenda du Fatah (pro-américain et pro-israélien).

Maintenant, notre grand gouvernement a annoncé qu’il avait découvert un parti secret lié au Hezbollah composé d’un Libanais de 30 ans, de 5 Palestiniens vivant à Rafah et de 36 égyptiens vivant dans différentes régions d’Egypte.

Bien sûr, nos médias dépendant du gouvernement ont accusé le Hamas et le Hezbollah, etc. comme excuse à ce qui se passe dans la ville de Rafah (côté égyptien) et pour couvrir les crimes du gouvernement contre ses citoyens égyptiens.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Egypte

Même sujet

Collabos

Même auteur

Nada

Même date

11 avril 2009