Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 763 fois

Gaza -

En direct de Gaza : Un enfant tué et 40 blessés dans la bande de Gaza-bilan provisoire- ce vendredi 22 février 2019. Silence, on tue les enfants à Gaza !

Par

L'armée israélienne a assassiné ce vendredi 22 février 2019 un enfant palestinien de 14 ans à Gaza -qui va calmer la colère de sa mère ?-, et en a blessé 40 autres -bilan provisoire- par balles réelles. Ces palestiniens manifestaient pacifiquement près des zones tampon de sécurité imposées par les forces de l'occupation israélienne sur les frontières de la bande de Gaza.

En direct de Gaza : Un enfant tué et 40 blessés dans la bande de Gaza-bilan provisoire- ce vendredi 22 février 2019. Silence, on tue les enfants à Gaza !

Youssef Saïd Al-Daya, 15 ans, assassiné par l'armée d'occupation
Silence, on tue les enfants à Gaza !
Et ça continue en 2019 !
C'est terrible !

Les agressions israéliennes contre notre population civile se poursuivent.
Jusqu'à quand ces massacres israéliens contre notre peuple ?
Rien ne semble changer pour les Palestiniens de Gaza au début de cette nouvelle année 2019 : blocus, agressions, incursions, bombardements, morts, blessés et souffrance.

Photo

Plus de 11.000 Palestiniens de Gaza se sont rassemblés en masse ce vendredi 22 février 2019 pour la 48ème semaine de la grande « Marche du retour » sur les frontières -le vendredi de "Hommage aux martyrs"- dans une initiative non violente afin de montrer l'attachement des Palestiniens à leur terre, que le droit au retour est sacré pour tout le peuple palestinien, et pour exiger la levée du blocus israélien inhumain sur la bande de Gaza.

Les soldats israéliens qui se trouvaient sur les frontières ont ouvert le feu en tuant une personne et en blessant quarante.

Photo

Les manifestants et malgré la brutalité des forces de l'occupation israélienne, les balles réelles, les gaz lacrymogène de l'occupant, sont plus que jamais déterminés à poursuivre ce type d'actions. Ils développent des stratégies non-violentes face à cette occupation aveugle.
Ils défient les soldats israéliens avec leurs drapeaux palestiniens dans les mains et leurs actions pacifiques.

Honte à cette occupation illégale !
Honte à cet état d'apartheid !
Honte à ces crimes israéliens contre les civils palestiniens !
Honte à ce blocus israélien inhumain et mortel !
Honte à cette communauté internationale officielle complice !
Vive la solidarité !

Gaza sous blocus résiste
Gaza la dignité persiste
Et Gaza l'espoir existe !
Gaza la courageuse défie l'occupation !
Gaza l'abandonnée vit !
Gaza la digne est plus que jamais déterminée !
Ici, notre terre et ici, notre Palestine !
La lutte continue !
La Palestine vivra !
La justice triomphera !


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Ziad Medoukh

Même date

23 février 2019