Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1734 fois

Salfit -

Encore du poison mais près de Tapuach maintenant

Par

Le 12 avril 2005 au matin, un berger du village de Yasouf, près de Salfit, faisait paître ses moutons quand il a remarqué de petits granules roses sur le sol près du barrage routier de Yasouf de l’autre côté de la colonie de Tapuach.
L'université de Bir Zeit a découvert que les granules roses étaient des grains de blé bouillis dans du Brodifacoum, un poison pour rats.
Les villageois craignent que le lait de leurs moutons soit empoisonné.

Dans une nouvelle escalade d’attaques répétées contre les Palestiniens, les colons israéliens ont répandu du poison sur des champs où paissent leurs moutons.

Les communautés palestiniennes de Yasouf et d'un certain nombre de villages des collines du sud de Hebron ont vu leur nourriture et leur moyen de survie détruit en conséquence.



Le 12 avril 2005 au matin, un berger du village de Yasouf, près de Salfit, faisait paître ses moutons quand il a remarqué de petits granules roses sur le sol près du barrage routier de Yasouf de l’autre côté de la colonie de Tapuach.

L'incident a été rapporté à la police, qui a pris le témoignage du berger et a gardé la boîte de granules.

L'université de Bir Zeit a découvert que les granules roses étaient des grains de blé bouillis dans du Brodifacoum, un poison pour rats.
Les villageois craignent que le lait de leurs moutons soit empoisonné.

Depuis le 23 mars, les colons israéliens de l'avant-poste illégal de la colonie, Havat Ma'on, situé dans les collines au sud d’Hebron, ont à plusieurs reprises empoisonné la terre de At-Tuwani et des villages de Mufakara avec des milliers de granules vert clair : de l'orge porté à ébullition dans du Fluoroacetamide.

À la différence du Brodifacoum, le Fluoroacetamide n'a aucun antidote connu et a tué 22 moutons à At-Tuwani et en a rendu malade plus de 70.

Le Fluoroacetamide est fortement toxique et très soluble. S'il est inhalé ou touché, il peut être nocif pour les humains.

Le poison peut endommager la terre s’il est dissous par la pluie.
Il est interdit dans de nombreux pays et ne peut pas être utilisé en Israël sans permis de gouvernement

Le 5 avril dernier, des villageois d’At-Tuwani avaient trouvé des granules roses, identiques à celles trouvées sur les terres de Yasouf en début de semaine.

Si les colons de Tapuach suivent ceux d’Havat Ma'on, on peut s’attendre à d’autres empoisonnements.

Les bergers palestiniens des deux secteurs sont sont déjà empêchés d'utiliser la majorité de leur terre en raison de l’expansion des colonies et des avant-postes.

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Salfit

Même sujet

Colonies

Même auteur

ISM

Même date

14 avril 2005