Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4855 fois

Nabi Saleh -

Enquête sur les violences de la police des frontières contre des manifestants de Nabi Saleh (Vidéo)

Par

Article et vidéo mis en ligne sur le site de B'Tselem le 16 juin 2011.

Les habitants du village de Nabi Saleh, au nord ouest de Ramallah, tiennent une manifestation populaire hebdomadaire contre le vol des terres du village par les colons. Le vendredi 13 mai 2011, des officiers de la police des frontières ont dispersé les manifestants de façon très violente bien que les protestataires n’aient pas jeté de pierre ni mis en danger les forces de sécurité en aucune façon. Lors de la dispersion de la manifestation, documentée par des volontaires de B’Tselem, Bilal Tamimi et Nariman Tamimi, les officiers de la police des frontières ont frappé des manifestants à mains nues et l’aide de matraques, leurs ont donnés des coups de pied, les ont insultés, les ont aspergés de spray poivré et ont arrêté trois manifestantes avec une force disproportionnée.

Enquête sur les violences de la police des frontières contre des manifestants de Nabi Saleh (Vidéo)

Accumulation de grenades lacrymogène dans le village de Nabi Saleh
De plus, les officiers de la police des frontières ont tiré des grenades lacrymogènes directement sur les protestataires, blessant deux d’entre eux : un activiste israélien a été touché à la main et a eu deux doigts cassés, et un citoyen américain a été touché à la tête. La vidéo montre ici un agent de la police des frontières tirant une grenade lacrymogène sur un manifestant israélien, alors qu’il est dirigé par son commandant. Le protestataire américain a filmé la grenade lacrymogène qui l’a frappé avec son téléphone. Le film présenté ici ne montre pas le tir qui a blessé l’américain, mais son évacuation par ambulance est filmée.

En réponse à la vidéo montrée par la télévision israélienne, un porte-parole de la police des frontières déclare à la chaîne 10 israélienne que les images sont « à sens unique. Ce sont les Palestiniens qui ont attaqué les agents de police et qui ont essayé de relâché une personne arrêtée ». La police a aussi déclaré qu’une des manifestantes s’est moquée d’un agent et il l’a blessé.

B’Tselem et l’Association des Droits Civils en Israël (ADCI) ont écrit au Département des Enquêtes Policières (DEP) demandant que les événements, y compris les responsables des agents qui étaient sous leurs commandements, fassent l’objet d’une enquête. De plus, plusieurs des manifestants ont porté plainte et le DEP a ouvert une enquête. B’Tselem a mis à disposition du DEP toute sa documentation disponible sur les évènements, et surveillera l’enquête et les résultats.



Note ISM-France :

A 0'45, un officier de la police des frontières traite la jeune femme qu'il arrête de "pute", puis les soldats essaient d'empêcher que la scène soit filmée (plusieurs fois). Une autre jeune femme intervient pour dire au policier : "son fils est en prison, ne l'emmenez pas". Puis un groupe de policiers s'acharnent contre quelqu'un à terre, qui s'avère être un homme qui se relève après avoir été tabassé.
A 1'56, tir direct sur un jeune homme.
A 2'19, une femme est par terre, elle crie. Un homme s'approche d'un policier et le met en garde : "Je vous dis qu'elle peut mourir". Réponse de la brute sioniste : "She can die as far as i am concerned", "Pour ce qui me concerne, elle peut mourir."


Pas de greffon vidéo disponible...

Source : Btselem

Traduction : BL pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Nabi Saleh

Même sujet

Violence policière

Même auteur

Btselem

Même date

17 juin 2011