Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4004 fois

Naplouse -

Essam Aoudhi : tombé en martyr en défendant Qusra

Par

Aujourd'hui, 23 septembre, Essam Kamal Abed Aoudhi, 35 ans, père de 8 enfants, a été assassiné par l'armée israélienne alors qu'elle tirait à balles réelles sur la foule des villageois rassemblés dans leur village. Venant de l'avant-poste voisin de Esh Kodesh, construit entièrement sur des terres volées à Qusra, un groupe de colons est entré dans le village après 13h et a commencé à attaquer les villageois et à mettre le feu aux oliveraies. Alors que les villageois se rassemblaient pour se protéger et protéger leur terre, les soldats sont arrivés et se sont positionnés entre les villageois et les colons, dont ils protégeaient la retraite.

Essam Aoudhi : tombé en martyr en défendant Qusra

Immédiatement, les soldats ont tiré des grenades lacrymogènes, des balles caoutchouc-acier et des balles réelles directement sur les villageois, non pas pour les disperser mais uniquement dans l'intention de blesser.

- Mohammad Abdul Odeh, 16 ans, a été blessé par une grenade lacrymogène à grande vitesse dans l'estomac, alors qu'il se tenait sur sa terre.

- Remi Yusef Faiz Hassan (photo ci-dessous), 35 ans, a reçu 4 balles caoutchouc-acier et une balle dum-dum tirée à 2m de distance alors qu'il marchait pacifiquement vers les soldats pour leur demander pourquoi ils laissaient les colons entrer dans son village et incendier ses arbres.

Photo


- Sameeh Hassan, 24 ans, a été touché à l'aine par une balle caoutchouc-acier alors qu'il tentait d'aller éteindre le feu qui détruisait ses oliviers.

- Essam Aoudhi a été tué par une balle réelle alors qu'il rejoignait les villageois qui protestaient contre l'incursion de l'armée dans son village. Selon le docteur Sameh Abu Zaroh, médecin à l'hôpital Rafidia de Naplouse, la blessure sur le corps d'Essam montre que la balle a été tirée à quelques mètres de lui et par en-dessous, de manière à faire le plus de dégât. La balle est entrée sur le côté droit de la poitrine d'Essam et est sortie en haut de son dos, fracturant ses vertèbres en plusieurs endroits.

Après qu'Essam ait été transporté en ambulance à Naplouse, les soldats sont immédiatement partis, comprenant clairement ce qui venait de se passer. La population de Qusra est revenue dans le centre du village où elle a crié des slogans de colère en raison du martyre d'Essam.

Alors que le soleil se couchait sur Qusra, la punition a continué, et deux adolescents sont arrivés dans le village en titubant avant de s'écrouler sur le sol de douleur. Amar Masameer, 19 ans, et Fathi Hassan, 16 ans, avaient été arrêtés dans la journée alors qu'ils se dirigeaient vers les oliviers de Qusra en flammes.

Bien qu'ils n'aient pas résisté à l'arrestation, ils sont revenus au village couverts de sang et leurs visages tellement tuméfiés qu'ils étaient à peine reconnaissables. Fathi Hassan a expliqué qu'après leur arrestation, des colons de l'avant-poste ont demandé aux soldats la permission de tabasser les deux jeunes. Les soldats ne se sont pas interposés et les colons se sont mis à jeter des pierres aux deux jeunes qui avaient les mains attachés dans le dos. Amar Masameer a été blessé à l’œil par une pierre jetée juste à quelques mètres de lui et il est maintenant soigné à l'hôpital Rafidia.

Voir les photos prises par l'équipe ISM-Naplouse

Les funérailles d'Essam, le 24 septembre



Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Attaques de Colons

Même auteur

ISM

Même date

24 septembre 2011