Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1089 fois

Gaza -

Est-ce que notre message arrive au reste du monde?!

Par

Marcher dans le sable sur la plage de Gaza est la seule manière pour des milliers de personnes de se déplacer au lieu de passer par la route principale qui est bloquée. Les gens se sentent de plus en plus frustrés de marcher pendant presque 5 kilomètres pour aller d'un endroit à un autre.
Le sable est très compact, et c’était très difficile de courir quand les Apaches sont venus et ont tiré sur les gens pendant qu'ils marchaient sur la plage de Gaza.

Est-ce que notre message arrive au reste du monde?!


Pour éviter le checkpoint, les habitants de Gaza sont obligés de passer par la plage

Les forces militaires israéliennes ont divisé la Bande de Gaza en trois parties avec un nouveau point militaire près de la colonie de Netzarim qui est bouché avec du sable.

Marcher dans le sable sur la plage de Gaza est la seule manière pour des milliers de personnes de se déplacer au lieu de passer par la route principale qui est bloquée. Les gens se sentent de plus en plus frustrés de marcher pendant presque 5 kilomètres pour aller d'un endroit à un autre.

Le sable est très compact, et c’était très difficile de courir quand les Apaches sont venus et ont tiré sur les gens pendant qu'ils marchaient sur la plage de Gaza.

Le soleil brûle et la température est très élevée...pour de longues heures de marche ...

Une vieille dame a marché pendant quelques quelques minutes et s'est puis assise pendant plusieurs autres pour reprendre son souffle.

Les gens l'ont dépassée... et elle s'est assise et a pleuré : "N'y a-t’il pas d’autre moyen que ce sable compact ?!" Et bien sûr, la réponse était la même que d’habitude quand les gens lui répondent : "Dieu vous aide et vous donne l'énergie Haja."


C'est l'enfer, ou ce qu'ils appellent la Bande de Gaza, chaque jour la souffrance, chaque jour la douleur, et vous ne savez jamais quel cadeau vous réserve l’armée israélienne pour le lendemain.

Dans le même contexte, des dizaines de dunums plantés de vignes, d’oliveraies, d’orangeraies et de toutes sortes de légumes ont été détruits par les soldats.

Un garçon âgé de 13 ans m’a proposé de me montrer le secteur où il habite et ce qui est arrivé à sa maison, avec son accent Gazéen : "J'avais l'habitude de dormir ici, là ma mère avait l’habitude de laver les récoltes pour les préparer avant de les emmener au marché. Pourquoi ils ont fait cela ? Pourquoi ont-ils détruits nos arbres?!"
Il a demandé l'appareil-photo.

"Est-ce que notre message arrive au reste du monde?!" a demandé un homme fatigué d’être interviewé par des journalistes et sans voir aucun changement réel dans sa vie ou de ceux autour de lui.


A KhanYounis, les soldats israéliens ont tué Mohammed Khalafallah, un jeune garçon de 14 ans, alors qu’il était dans sa maison.
Une infirmière à reçu une balle alors qu’elle travaillait à l’hopital Naser. Des sources médicales ont indiqué que Rafat Isaa, 39 ans, a été blessée alors qu’elle travaillait le secteur pour Femmes et Enfants de l’hopital Naser.


Encore ce matin, les soldats ont tiré sur l’hopital Naser à Khan Younis où Mahmoud Shamou, 70 ans et Ibrahim Wadi, 46 ans ont été blessés par balle.

Il est 2h du matin, les Apaches israéliens bombardent des maisons de civils à Khan Younis .. un homme de 55 ans a été tué, pour l’instant ……..

Source : www.rafahtoday.org/

Traduction : MG pour ISM-France

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Incursions

Même date

2 août 2004