Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3289 fois

Gaza -

Evacuation de blessés piégés dans les immeubles bombardés par l’armée israélienne

Par

Ces dernières heures, B'tselem a reçu un rapport d'une famille palestinienne élargie piégée depuis samedi soir dans les ruines de sa maison, au sud de la ville de Gaza, avec quelques trente corps de membres de la famille tués par les bombardements israéliens.

Evacuation de blessés piégés dans les immeubles bombardés par l’armée israélienne


Les membres de la famille ont contacté le Comité International de la Croix Rouge (CICR) qui leur a dit qu'ils ne pouvaient pas leur envoyer une ambulance tant que l'armée ne permettait pas la coordination de son arrivée.

Selon le rapport, 31 membres de la famille A-Samuni, vivant dans le quartier Zeitoun dans le sud de la ville de Gaza, ont été tués au cours d'une série d'attaques israéliennes samedi soir (3 janvier), incluant des coups de feu de l'armée israélienne et une bombe qui est tombée sur la maison.

Quinze autres membres de la famille sont toujours dans l'immeuble de la famille. Cinq d'entre eux sont blessés et on ne connaît pas leur état.

La famille avait toujours un téléphone cellulaire. Cependant, le membre de la famille en contact avec B'tselem a dit que le téléphone a été pris par les soldats cet après-midi, alors qu'une des filles de la famille était en train de téléphoner avec.

Dans un autre incident, trente membres de la famille élargie A-Daya, elle aussi du quartier Zeitoun, ont été tués aujourd'hui quand leur immeuble s'est effondré à cause d'un bombardement aérien. Huit autres membres de la famille sont toujours manquants et on craint qu'ils ne soient ensevelis sous les ruines.

B'tselem a fourni toute l'information qu'elle a sur ces incidents au CICR et aux militaires.

B'tselem demande que les militaires permettent immédiatement aux ambulances de rejoindre le secteur de façon à évacuer les blessés et les morts. Ils doivent aussi permettre aux membres restants de la famille A-Samuni de quitter leur immeuble.

Source : BTselem

Traduction : MM pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Incursions

Même auteur

BTselem

Même date

9 janvier 2009