Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4991 fois

Gaza -

Fadel Chanaa, le journaliste de Reuters a été délibérément assassiné

Par

Hier, Fadel Chanaa, 25 ans, un journaliste palestinien de l'agence de presse britannique Reuters, se trouvait dans le camp de réfugiés de Boureij dans la Bande de Gaza où, avec son équipe où il filmait l’attaque des Forces d’Occupation Israélienne.
En pointant sa caméra sur un tank israélien, il a filmé sa mort en direct. ATTENTION, ces images peuvent choquer.


Pas de greffon vidéo disponible...

Fadel Chanaa, le journaliste de Reuters a été délibérément assassiné


Photo : Fadel Shana, le journaliste palestinien de l'agence de presse britannique Reuters assassiné par l'armée israélienne

Encore une fois, les soldats des Forces d’Occupation Israélienne ont montré qu’ils ne supportaient pas que le monde entier soit témoin de leurs crimes, mais en assassinant Fadel, bien à l’abri dans un tank blindé, ils ont encore prouvé qu’ils ne sont que des assassins et le monde entier est témoin de leur barbarie.

Fadel Chana a été victime de "fléchettes" de métal de trois centimètres dispersées lors de l'explosion d'un obus de char.
Ces shrapnels lui ont tranché la moelle épinière et l'ont blessé au cou et à l'épaule.

L'armée israélienne a estimé que l'utilisation de telles armes à sous-munitions est légale.

Voir l'hommage en photos à Fadel Shana

Hier également, les barbares israéliens ont également détruit 2 mosquées, l'une dans la ville de Gaza et l'autre à Juhor Ad-Dik, et tiré sur 2 maisons tuant 13 Palestiniens dont 2 enfants et blessant 18 autres personnes.

Toujours hier, les Forces d’Occupation Israélienne ont bombardé un hopital de Gaza, causant d’importants dommages aux bâtiments et à l'infrastructure de l'hôpital, provoquant une panne totale d’électricité et une rupture de l’approvisionnement en eau.


Pour la seule journée d'hier, les barbares israéliens ont tué 18 Palestiniens dans la Bande de Gaza.



A Gaza, plus de dix mille personnes assistent aux funérailles des Palestiniens tués par l'armée israélienne

Plus de dix mille personnes ont assisté, jeudi 17 avril, aux funérailles des dix-huit Palestiniens tués mercredi à Gaza par l'armée israélienne. (voir les images)

Traversant les camps de réfugiés de Boureij et Nousseirat, d'où étaient originaires la majorité des dix-huit morts, le cortège, au-dessus duquel flottaient des drapeaux du Hamas, du Djihad islamique et du Fatah, résonnaient des cris de "vengeance".

Parmi les morts, figure un journaliste de l'agence de presse britannique Reuters, Fadel Chanaa, 23 ans.

Ses collègues ont porté son corps, recouvert d'un drapeau palestinien, et son gilet pare-balles ensanglanté. Sur un autre brancard, ils avaient disposé sa caméra brisée.

L'armée israélienne avait lancé une série d'opérations dans Gaza après la mort de trois de ses soldats, mardi, dans une embuscade tendue par le mouvement Hamas qui contrôle la bande de Gaza depuis juin 2007 après en avoir chassé le Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas.

Les violences se sont poursuivies jeudi, avec la mort de deux activistes du Djihad islamique en Cisjordanie et d'un membre du Hamas à Gaza, tandis que treize roquettes ont été lancées depuis le territoire palestinien sur le sud d'Israël, sans faire de victimes.



HRW veut une enquête sur la mort du caméraman de Reuters à Gaza

Le mouvement de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) a réclamé vendredi l'ouverture d'une enquête indépendante sur la mort d'un caméraman de Reuters et de plusieurs civils palestiniens dans la bande de Gaza.

Fadel Chana, le reporter palestinien âgé de 23 ans, a été tué mercredi alors qu'il filmait un char israélien enterré un kilomètre plus loin.

"Les investigations de Human Rights Watch sur le site suggèrent que l'équipage d'un char israélien a imprudemment ou délibérément ouvert le feu sur l'équipe du journaliste", indique dans un communiqué l'organisation dont le siège se trouve à New York.

Un examen aux rayons X a révélé la présence dans le torse, et les jambes de Chana, ainsi que dans son gilet pare-balles frappé du mot "Press", de "fléchettes" de métal de projetées par des munitions controversées utilisées par Tsahal

Les dernières images qu'il a tournées montrent le char ouvrant le feu puis une explosion à quelques mètres du sol.

Selon Reuters, deux jeunes passants ont également été tués par l'explosion et le preneur de son qui accompagnait Chana a été légèrement blessé. Le Centre palestinien des droits de l'homme fait en revanche état de trois morts, âgés de 14, 17 et 22 ans.

"Les soldats israéliens ne sont pas assurés qu'ils visaient une cible militaire avant d'ouvrir le feu et certains éléments suggèrent qu'ils ont effectivement visé le journaliste", ajoute HRW.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Assassinats ciblés

Même auteur

ISM-France

Même date

17 avril 2008