Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1776 fois

Israël -

Faute de soins, la prisonnière Isra’a Ja'abees vit dans d’atroces souffrances

Par

24.04.2019 - Le Comité des prisonniers et des affaires des prisonniers a publié un communiqué sur la situation de Isra’a Ja’abees, incarcérée à la prison Damon, dont l’état de santé ne cesse de se détériorer parce que l’administration pénitentiaire du régime d'occupation refuse de lui fournir les soins appropriés à son état.

Faute de soins, la prisonnière Isra’a Ja'abees vit dans d’atroces souffrances

Isra’a a 35 ans, elle a été arrêtée le 11 octobre 2015 après que les forces d’occupation ont prétendu qu’elle avait tenté de les attaquer en arrivant à un checkpoint. Elle conduisait sa voiture entre Jabal al-Mukaber et Jérusalem et transportait des objets personnels, dont une bouteille de gaz, puisqu’elle déménageait de chez ses parents à un domicile personnel. Les tirs des forces israéliennes lui ont fait perdre le contrôle de sa voiture et ont mis le feu à la bouteille de gaz, qui a explosé.

Les forces d’occupation l’ont condamnée à 11 ans de prison pour tentative d’assassinat d’un officier.

Isra’a a été brûlée au 3ème degré sur tout le corps, elle a perdu ses doigts, les chairs de ses bras se sont fondues dans celles de son torse, et elle ne doit sa survie qu’à la prise en charge de ses compagnes de cellule pour tous les actes de la vie quotidienne.

Les autorités d’occupation ne lui fournissent aucun traitement pour les brûlures et pour les douleurs qu’elles provoquent. Son corps est tellement à vif qu’elle ne supporte pas le contact de certains tissus ou couvertures. Les autorités carcérales refusent de lui fournir une combinaison spéciale qui réduirait ses douleurs.

Photo

Il faudrait qu’elle subisse 8 opérations qui permettraient, entre autres, de détacher ses doigts fondus ensemble, de dégager son nez des chairs qui gênent considérablement sa respiration.

La Commission a réitéré que les autorités d’occupation portent l’entière responsabilité de la négligence médicale que subit Isra’a depuis son accident, il y a 4 ans, de la violation de ses droits à être soignée et à être soulagée des douleurs atroces qu’elle endure.


Source : Topalestine.org


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

ISM-France