Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2034 fois

France -

Flottille : arrivée à Paris de trois Français en provenance d'Istanbul

Par

Trois passagers français qui se trouvaient à bord des bateaux arraisonnés par l'armée israélienne au large de Gaza sont arrivés jeudi après-midi à l'aéroport de Roissy-CDG, a constaté un journaliste de l'AFP. Les trois ressortissants français, Salah Berbagui, Mounia Cherif, Miloud Zenasni, ont débarqué vers 16h45, au terminal 1 de Roissy-Charles-de-Gaulle, d'un vol de la compagnie Turkish Airlines, en provenance d'Istanbul.

Une trentaine de CRS les ont entourés à leur entrée en zone publique pour les protéger des journalistes et leur permettre d'accéder à un ascenseur qui les a conduits dans un parking.

Les deux hommes portaient des casquettes blanches avec le sigle du Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP), dont ils sont membres, et autour du cou, des keffiehs noirs et blancs.

Le Quai d'Orsay avait annoncé plus tôt dans la journée que neuf Français qui faisaient partie de la flottille arraisonnée par Israël avaient pu quitter ce pays mercredi soir, en direction de la Turquie et de la Grèce, et que plusieurs d'entre eux étaient attendus en France jeudi.

Youssef Benderbal, un dixième militant français pro-palestinien, également membre de la flottille et qui avait regagné Paris dès mardi, était présent à Roissy pour accueillir les militants en provenance d'Istanbul.

Interrogé par des journalistes, Salah Berbagui, 38 ans, responsable du Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP) de Lyon, a décrit l'assaut israélien comme "extrêmement violent et disproportionné".

Mounia Cherif, également membre du CBSP, mais domiciliée au Blanc-Mesnil (Seine Saint-Denis), a jugé "inadmissible" le comportement des forces de sécurité israéliennes.

"Ils nous ont frappé avec des matraques, des Taser", a affirmé la jeune femme, âgée d'une vingtaine d'année.

"Tout s'est passé très vite", a-t-elle ajouté. A l'issue de l'assaut, "ils nous ont gardé pendant plusieurs heures, à bord, sous le soleil".

"Ils nous ont enlevés dans les eaux internationales", a-t-elle souligné: "ils n'ont respecté aucune règle".

ll/dd/ed/bma



AFP 031735 JUN 10

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Actions

Même auteur

AFP

Même date

3 juin 2010