Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1234 fois

Flottille de la Liberté 2018 pour Gaza – Message de Sarah, sur le Al-Awda

Par

Unique équipière française sur la Flottille de la Liberté 2018, j'adresse, à quelques jours de la dernière étape qui nous conduira à Gaza en traversant la Méditerranée, ce court mémorandum à toutes celles et tous ceux qui partagent notre volonté de voir le peuple palestinien respecté dans ses droits.

Flottille de la Liberté 2018 pour Gaza – Message de Sarah, sur le Al-Awda

Escale à Ajaccio pour les passagers de la Falestine et de la Mairead, arrivée dans la nuit du 10 juillet en Corse.
Pourquoi rejoindre Gaza par la mer ?

Parce que Gaza est une cage au sens strict du terme, un grand camp strictement fermé qui concentre, sur une bande de terre de 40 kms de long sur 10 kms de large, plus de 2 millions de personnes. Collectivement punis d'être Palestiniens, privés du droit élémentaire de se déplacer, soumis à des vagues de bombardements, abattus lorsqu'ils manifestent. L'essentiel de la ligne de séparation terrestre est constamment surveillée par les tanks de la puissance occupante, Israël. Et la petite portion qui lui échappe, donnant sur l'Égypte, est aujourd'hui maintenue strictement close pour les solidaires par le gouvernement du maréchal Sissi.

Qu'est-ce qu'une Flottille de la Liberté ?

Il y a dix ans, des solidaires ont pu rejoindre Gaza par la mer : la première Flottille de la Liberté prouvait concrètement que par la mer peut venir l'aide matérielle interdite par Israël, et portait surtout ce message essentiel aux encagés : vous n'êtes pas seuls.
La réaction israélienne a été d'une brutalité inouïe, se vengeant sur la flottille suivante en assassinant 10 solidaires sur son navire leader, le Mavi Marmara. Depuis, la marine militaire israélienne a arraisonné toutes les flottilles successives en eaux internationales (acte de piraterie incontestable), volé les bateaux, emprisonné puis expulsé les équipages.
La Coalition Internationale pour les Flottilles de la Liberté (https://freedomflotilla.org/) réussit néanmoins à rassembler, tous les deux ans environ, des bateaux et des équipages qui voguent vers Gaza. Tant que durera le blocus, nous refuserons d'accepter cette violation flagrante du droit international et retournerons vers Gaza.

La Flottille de la Liberté 2018 : un futur juste pour la Palestine

Quatre bateaux vont quitter la Sicile aux alentours du 19 juillet, trois voiliers battant pavillon suédois (le Mairead, le Falestine et le Freedom) et un ancien bateau de pêche reconverti, sous pavillon norvégien, le Al-Awda (le retour). Nous portons les médicaments indispensables aux hôpitaux de Gaza, et nous voulons donc fermement passer. Les bateaux seront donnés aux pêcheurs de Gaza, ils appartiennent d'ores et déjà à la Palestine. Le droit est avec nous, et nous nous appuyons sur le fait qu'en dix ans de piraterie, pas une seule fois la marine israélienne n'a trouvé sur les bateaux saisis autre chose que ce que les organisateurs avaient déclaré porter. Nous voulons entrer dans le port de Gaza !

Photo
Sarah Katz à Marseille, hier 10 juillet.


Si l'on n'est pas sur la mer avec la Flottille, peut-on faire quelque chose ?

C'est de vous qui êtes à terre que dépend le sort de la Flottille. Seule la vigilance citoyenne, seule la protection des populations civiles du monde entier permettront à la flottille d'aller au bout de sa route. Du Al-Awda, j'enverrai quotidiennement des informations, sur la route bien sûr, mais aussi sur les volontaires présents sur les bateaux, leurs raisons d'y être et leurs espoirs.
Suivez-nous régulièrement (https://www.facebook.com/FlottilleGazaFrance/), et surtout interpellez vos élus, faites connaître la flottille, diffusez son message d'espoir. Tout ensemble nous devons passer.

Le 11 juillet 2018, Sarah Katz

Source : Facebook

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même sujet

Flottille

Même auteur

Sarah Katz