Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3045 fois

Gaza -

Free Gaza Movement : “Nous ne demandons pas la permission à Israel »

Par

Le Free Gaza Movement envoie le Dignité dans sa cinquième mission à Gaza avec à son bord des représentants de la société civile du Qatar. Le bateau transporte aussi des journalistes, des observateurs des droits de l'homme et des Palestiniens qui veulent rentrer chez eux et ont été empêchés de le faire par l'occupation israélienne.

Free Gaza Movement : “Nous ne demandons pas la permission à Israel »

À la veille de ce voyage, le Free Gaza Movement voudrait légèrement corriger les déclarations faites par le Président palestinien, Mahmoud Abbas, dans une interview qu’il a accordée le 11 Décembre au journal Al-Sharq al-Awsat. Dans cet entretien, Abbas a suggéré que nos efforts étaient coordonnés avec les Israéliens - que les Israéliens vérifiaient les passeports des passagers à bord de notre navire et que des fonctionnaires de l'ambassade d'Israël à Larnaca, Chypre, contrôlait notre bateau avant notre départ du port.

Et à la suite de cette intervention, le Président Abbas a déclaré que ce que nous faisions était un "jeu stupide" et que nous ne brisions pas vraiment le siège.

Nous ne coordonnons pas du tout nos actions avec les Israéliens. Israël a grossièrement abusé de son autorité en tant que puissance occupante pour punir collectivement la population de Gaza et en leur refusant des droits de l'homme de base. Donc, nous ne demandons pas la permission à Israël et nous ne soumettons pas à leurs fouilles pour affirmer le droit des Palestiniens à avoir accès au monde extérieur, qui comprend le droit d'inviter et d'accueillir dans la bande de Gaza.

Alors, pourquoi arrivons-nous à passer, tandis que d'autres efforts sont arrêtés par les autorités israéliennes? Parce que nous supprimons le prétexte de la «sécurité» utilisé par Israël pour tenter de justifier ses actions brutales et sa politique inhumaine envers les Palestiniens.

Entre autres choses, nous publions notre liste des passagers, nous partons de Chypre, un pays européen neutre, et nous nous soumettons aux fouilles des autorités portuaires chypriotes pour vérifier que nous sommes ne transportons rien de ce qui pourrait être considéré comme une menace à la sécurité d'Israël. Nous passons des eaux chypriotes aux eaux internationales avant d’entrer dans les eaux territoriales de Gaza, sans entrer dans les eaux israéliennes. Israël se rend compte qu'il ne peut pas nous arrêter sans recourir à la force, parce que nous ne ferons pas demi-tour facilement.

Le Président Abbas était mal informé en disant que nous nous coordonnions avec les Israéliens. Toutefois, Abbas a raison quand il dit que nous ne brisons pas vraiment le siège de Gaza. Les bateaux ne peuvent pas, seuls, briser le siège. Notre espoir est que nous ayons commencé quelque chose sur laquelle d’autres pourront s'appuyer.

Nous avons montré que les efforts concertés de civils ordinaires travaillant ensemble au nom de la justice peuvent affronter et défier avec succès la politique brutale d'Israël et nous espérons avoir inspiré d'autres personnes à briser leur silence sur les crimes de guerre d’Israël dans la bande de Gaza et dans l’ensemble du territoire palestinien occupé.

Avec la judaïsation incessante et rapide de Jérusalem et la violence fanatique du mouvement des colons, avec le racisme pervers des politiciens israéliens, Israël est en train de commettre des violations massives contre la population de Gaza et la Palestine dans son ensemble. Le monde doit résister à cela.

Le Free Gaza Movement continuera à envoyer des bateaux à Gaza pour défier l'emprisonnement par Israël de 1,5 millions de Palestiniens, et nous continuerons à travailler pour la liberté et la justice pour tous les Palestiniens.

Nous n'avons pas besoin de la permission d'Israël et nous ne la lui demanderons jamais. Nous avons besoin que le Président Abbas, le monde arabe et l'ensemble de la communauté internationale se joignent à nous.

Source : http://freegaza.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Actions

Même auteur

Free Gaza Movement

Même date

19 décembre 2008