Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1540 fois

Gaza -

Gaza : Des bateaux briseurs de siège vont partir du Qatar, d'Israël, du Yémen, de Chypre et de Jordanie

Par

Une série de bateaux venant du Qatar, d’Israël, du Yémen, de Chypre et de Jordanie vont défier le blocus imposé par Israël à la Bande de Gaza au cours des deux prochains mois, a déclaré mardi le membre du Conseil Législatif Palestinien, Jamal Al-Khudari.

Gaza : Des bateaux briseurs de siège vont partir du Qatar, d'Israël, du Yémen, de Chypre et de Jordanie


Vendredi, un bateau venant du Qatar devrait accoster dans la Bande de Gaza. Samedi, un bateau qui partira d’Haifa, au nord d'Israël accostera dans la bande de Gaza avec à son bord cinq tonnes d'aide humanitaire, dont des médicaments, a annoncé Al-Khudari, qui est le chef du Comité Populaire Contre le Siège de Gaza.

Les bateaux testeront la volonté d'Israël à bloquer les cargaisons de produits de base destinées au territoire côtier. Après avoir autorisé un groupe d'activistes palestiniens et internationaux à accoster trois fois dans la bande de Gaza depuis le mois d'août, les navires de guerre israéliens ont forcé mardi un bateau libyen transportant 3000 tonnes d'aide à changer de cap.

Le 18 Décembre, l’Union Parlementaire Islamique enverra à Gaza un navire depuis Larnaca, à Chypre. Deux jours plus tard, des militants jordaniens s’embarqueront à bord d’un bateau pour Gaza depuis le port d'Aqaba, en Mer Rouge.

Un bateau yéménite partira également pour Gaza en Janvier.

Al-Khudari a indiqué dans une déclaration qu’en raison du blocus israélien, 70% de habitants de Gaza se retrouvaient sans électricité.

Après presque un an et demi de fermeture, Israël a imposé un blocus total à la bande de Gaza, le 4 Novembre, en empêchant les livraisons de l'aide par voie terrestre, maritime et aérienne. La seule centrale électrique de Gaza a souvent dû fermer et l'ONU a été forcée de suspendre la distribution de son aide alimentaire qui nourrit 750.000 Palestiniens.

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Actions

Même auteur

Maan News

Même date

3 décembre 2008