Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4219 fois

Bilin -

Habitants de Bil'in, je vous aime

Par

Il m'a fallu quelques jours, mais je voulais écrire quelque chose de plus sur ce qui s'est passé la semaine dernière à Bil'in. Après tout, Bil'in n'est pas seulement un village comme les autres mais a eu un grand impact sur mon séjour ici et mon travail. C'est là que j'ai commencé à aller à des manifestations et que je me suis familiarisée avec la résistance populaire. Bil'in est aussi à l'origine de la création et du développement de mon collectif de photographes ActiveStills. La semaine dernière est juste l'un des nouveaux chapitres de quelque chose qui a commencé il y a 6 ans quand le village a commencé à manifester contre la construction du Mur sur ses terres.

Habitants de Bil'in, je vous aime

Mohammad Katib, un des leaders de la résistance populaire, porté par les Palestiniens de Bil'in alors qu' ils célèbrent le démantèlement de sections du Mur en face de la colonie israélienne de Modi'in Illit
En 2007 j'ai participé à la manifestation hebdomadaire dans le village de Bil'in en Cisjordanie après la décision de la Cour suprême israélienne qui a ordonné à l'État israélien de changer le tracé du Mur "dans un délai raisonnable". Selon la cour, l'Etat ne pouvait justifier le tracé en raison de la sécurité. En conséquence de cette décision, les villageois de Bil'in étaient censés retrouver quelques 275 sur les 600 hectares de terres illégalement confisquées par le Mur et la colonie voisine de Modiin Illit.

Je me souviens de la joie lors de cette manifestation. Palestiniens, Israéliens, et internationaux, ensemble, main dans la main, chantant et dansant ensemble devant le regard ébahi des soldats israéliens. Mais le Mur était toujours là (ici sur la forme d'un système de clôtures électrifiées) alors la fête n'était pas complète. Les Palestiniens n'étaient pas dupes de cette décision et ont exprimé leur volonté de continuer les manifestations jusqu'à ce qu'ils reprennent toutes leurs terres. Ils ne renonceraient pas jusqu'à ce qu'ils voient de leurs yeux la démolition du Mur .... et en effet il a fallu quatre ans, des centaines de nouvelles manifestations, deux autres pétitions devant la Cour, des centaines de blessés et deux morts, pour que l'Etat israélien mette enfin en œuvre la décision.

Alors quand j'ai entendu que l'armée israélienne avait finalement détruit la section du Mur en bas, je n'aurais manqué la fête pour rien au monde.


Lire la suite et voir les photos sur le blog d'Anne Paq, Chroniques de Palestine

Source : Chroniques de Palestine

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bilin

Même sujet

Le Mur

Même auteur

Anne Paq

Même date

5 juillet 2011