Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3258 fois

Hébron -

Harcèlement au village de Qawawis

Par

Les bergers qui vivent dans le hameau de Qawawis, au sud d’Hébron, vivent dans la peur constantes des colon s qui vivent à proximité dans la colonie avant-poste illégale.
Toutes les colonies sont illégales au regard de la loi internationale mais le colonie avant-poste proche de Qawawis est illégale, selon les standards même d’Israël, ce qui ne semble pas impressionner les autorités israéliennes.

L’avant-poste illégal est connecté à l’électricité, à l’eau et à une route pavée jusqu’à l’entrée de l’avant-poste.

Le village d’à côté, celui des autochtones palestiniens, n’a d’accès à aucun de ces services.


L’avant-poste – quoique illégal – est protégé par l’armée israélienne
et la police, mais cette protection ne s’étant pas aux Palestiniens de Qawawis.

S’ajoutant à ça, le gouvernement israélien a interdit aux villageois de Qawawis de construire des bâtiments, même pour remplace ceux qu’on détruits les colons.

Le gouvernement israélien essaie de déraciner les Palestiniens de leurs maisons des collines du sud d’Hébron depuis des années, mais a, jusqu’à présent, échoué.

Selon l’association de militants des droits de l’homme, B’Tselem, près de 1000 Palestiniens de cette zone, y compris ceux de Qawawis, sont décidés à vivre ici comme leurs ancêtres l’ont fait depuis des générations, "vivant dans des grottes et gagnant leur vie de leurs fermes et de leur bétail."

"Les gens de cette région font remarquer que ce mode de vie sert un objectif éloigné de toute nostalgie : l’armée israélienne a interdit aux villageois de bâtir sur leur terre, même pour remplacer ceux des bâtiments qu’on détruits les colons. Et les grottes fournissent aussi une sécurité accrue lors des incursions des colons ou de l’armée.

Les responsables israéliens prennent ces grottes pour prétexte, disant que l’expulsion des habitants et justifié parce qu’ils ne sont pas des habitants permanents, et que leur expulsion est une nécessité militaire impérative".

J’ai résidé à Qawawis pendant trois jours. Le premier jour, un groupe de colons a surgi sur la colline du village.
La famille palestinienne qui habite cette colline venait de rentrer chez elle de la ville voisine où elle s’était enfuie il y a deux ans pour échapper à la violence des colons. Peu après que les colons se soient montrés avec des mitrailleuses, une jeep militaire est arrivée et a attendu les colons pendant 40 minutes.

Le troisième jour une voiture de colons s’est arrêtée sur la route de la colonie et deux colons sont sortis en direction du berger de son troupeau, lui lançant des violences verbales pendant presque dix minutes avant de reprendre leur chemin.

Ces deux incidents se sont terminés sans violence mais ce n’est pas toujours comme ça.

Cette communauté vit en danger permanent. Les familles de Qawawis sont sans défense. Elles vous supplient de les aider.

B’tselem insiste pour que le gouvernement d’Israël abroge l’ordre qui déclare la région des grottes du Sud du Mont Hébron zone militaire fermée et pour qu’il annule les ordres d’évacuation des grottes habitées actuellement imminents.

L’organisation en appelle aussi à l’armée et à la police pour protéger les grottes habitées, renforcer la loi protégeant les villageois de la violence des colons, reconnaître le droit des habitants des grottes à vivre dans leur villages, et indemniser les Palestiniens dont la terre et la propriété privée ont été détériiorées par les colons, l’armée ou l’Administration Civile ;

Les photos de cet article ont été prises dans le très pittoresque village de Qawawis au sud des collines d’Hébron en Cisjordanie .

"Qawawis est un village de grottes avec une seule maison en dur et quelques tentes éparpillés sur les pentes de la colline. Les gens de ce village disent que les grottes ont été construites par leurs grands-pères et qu’ils y vivent depuis" a écrit un blogger après avoir visité la région.

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : CS pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Attaques de colons

Même auteur

M

Même date

8 juillet 2005