Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1732 fois

Hébron -

Harcèlement de la police et des soldats israéliens à Tel Rumeida

Par

Lundi, le 24 octobre vers 21h, six soldats israéliens ont essayé de pénétrer sans autorisation dans l'appartement partagé entre les membres du Projet Tel Rumeida et ceux de l'International Solidarity Movement (ISM). Quand les internationaux leur ont refusé l'entrée, les soldats ont appelé la police, en disant que les internationaux seraient arrêtés pour interférence dans le travail des soldats.
Deux officiers de police israéliens, Hussein Nabia et Rueben, sont arrivés 20 minutes plus tard et ont essayé de convaincre les internationaux d'ouvrir la porte.

Suite au refus, l'officier, Hussein Nabia, a forcé un voisin vivant dans le même bâtiment à venir dans l'appartement des internationaux pour qu'il tente de convaincre les internationaux de laisser entrer la police et l'armée.

La nouvelle décision de la Cour Suprême Israélienne interdit aux forces de sécurité israélienne d'utiliser des Palestiniens en tant que boucliers humains et interdit expressément d'obliger des Palestiniens à faire pression sur d'autres individus pour qu'ils respectent les demandes des forces de sécurité israélienne.

La police a été informée à plusieurs reprises qu'elle enfreignait la décision de la Cour Suprême mais elle a continué son comportement illégal.

Après avoir reçu de multiples appels téléphoniques de plusieurs personnes, la police et l'armée ont été forcées d'abandonner l'appartement des internationaux.

Le voisin palestinien a alors été menacé par Nabia qui lui a dit de faire partir les internationaux avant mardi 14h et, si cela n'était pas fait, l'armée et la police lui rendraient la vie très difficile ainsi que celle de sa famille.

L'ensemble de l'incident a été filmé par les internationaux.

Mardi, Nabia a rendu visite quatre fois au voisin, en le menaçant continuellement Il devait faire partir les internationaux de l'appartement et déposer plainte au commissariat de police contre les internationaux qui restent dans l'appartement contre son gré.


À un moment, Nabia a sorti sa caméra et a filmé le voisin en lui hurlant de dire devant la caméra qu'il ne voulait pas que les internationaux restent dans l'appartement. Le voisin est resté traumatisé.


La police de Kiryat Arba harcèle les internationaux de Tel-Rumeida depuis qu'ils s'y sont installés il y a deux mois.

En septembre, la police et l'armée ont émis cinq ordres de "Zone Militaire Fermée" contre des internationaux, en les gardant en état d'arrestation à la maison virtuelle pendant 104 heures.


Pendant que les internationaux étaient en état d'arrestation à la maison, il y a eu de nombreux rapports d'attaques de colons contre les Palestiniens vivant dans le secteur.


La police de Kiryat Arba a déclaré à plusieurs reprises qu'elle ne voulait pas que des internationaux vivent à Tel-Rumeida et a essayé à deux occasions d'empêcher les internationaux de rentrer dans leur appartement.

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Colonies

Même auteur

ISM

Même date

27 octobre 2005