Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4061 fois

Hébron -

Hébron : des enseignants font cours au checkpoint 56 (vidéos), les élèves manifestent, la police sioniste intervient

Par

Le 11 octobre, les écoliers de l'école Qutuba, à Tel Rumeida, ont spontanément manifesté au checkpoint pour leur droit à l'éducation. L'occupation a en effet décidé de changer les règles de passage du checkpoint 56 et refusent aux enseignants de l'école le droit de passer sur le côté du checkpoint, comme c'était le cas ces dernières années. L'armée oblige maintenant chacun à passer par des détecteurs de métaux, y compris les femmes enceintes et les gens ayant des pacemakers, qui avaient eux aussi, jusqu'à maintenant, le droit de passer sur le côté du checkpoint. On peut constater sur la vidéo jointe la détermination et le courage des enfants, et la violence de la réponse d'un officier de police.

Hébron : des enseignants font cours au checkpoint 56 (vidéos), les élèves manifestent, la police sioniste intervient

Le 12 octobre au matin, les élèves et les enseignants de l'école Qutuba, dans le quartier Tel Rumeida, ont à nouveau protesté contre le traitement que subissent les enseignants au checkpoint 56. Pour le deuxième jour consécutif, ils n'ont pas été autorisés à passer le checkpoint pour rejoindre leur école. A 8h, l'école a été fermée et les élèves ont rejoint leurs enseignants, de l'autre côté du checkpoint.

S'adressant aux enfants au début de son cours, un enseignant a dit, "Nous ferons cours ici jusqu'à que les enseignants soient autorisés à traverser le checkpoint."

Au même moment, des milliers de Palestiniens s'étaient rassemblés près de la mairie d'Hébron pour une manifestation de solidarité avec les prisonniers en grève de la faim. Là, Amjad Najjar, chef du Club des Prisonniers et Kamil Hamid, gouverneur d'Hébron, ont fait des discours. Sur la place où a eu lieu le rassemblement, des tentes ont été dressées, formant un camp de solidarité avec les prisonniers. La manifestation s'est terminée à 10h.

Pendant ce temps, loin de la manifestation, dans la Vieille Ville, des témoins ont rapporté que quelques colons ont attaqué des Palestiniens. Ils leur ont jeté des pierres et l'armée d'occupation est arrivée peu après. Les Palestiniens ne se dispersant pas assez vite à leurs yeux, les soldats ont tiré des grenades lacrymogènes dans la foule et arrêté 4 personnes. Après une demi-heure d'échauffourées, la police palestinienne est arrivée sur les lieux et a dispersé les manifestants palestiniens.

En guise de punition collective, les soldats ont exigé que tous les commerçants de la Vieille Ville ferment immédiatement leurs magasins, sans donner aucune indication de quand ils pourraient les rouvrir.

Voir d'autres photos ici.



3ème jour de manifestation des écoliers de Qutuba (mise à jour le 14/10/2011)




Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Sionisme

Même auteur

ISM

Même date

13 octobre 2011