Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1761 fois

Hébron -

Hébron : nouvelles attaques de colons sous les yeux de la police et des colons

Par

Quelques secondes après que je me sois retourné pour partir, j'ai entendu des fracas et des hurlements venant du haut de l'escalier.
Je me suis retourné pour voir au moins deux filles de colons qui avaient sauté d'un mur à côté du chemin où se trouvaient maintenant les femmes palestiniennes et étaient en train de leur jeter des bouteilles et des pierres.

Jeudi 27 octobre, vers 13h20, j'ai reçu un appel téléphonique de l'un des trois internationaux qui s'étaient portés au secours d'une écolière palestinienne près de l'école de Qurtuba, et qui étaient maintenant attaqués par une multitude de colons.

Je me suis dirigé rapidement vers le bout de la rue Shuhada, en m'arrêtant au poste des soldats qui s'y trouve. Tous les batiments au-delà de ce poste sur la gauche sont les batiments de la colonie de Beit Hadassah.

Du cêté droit, un petit escalier en pierre monte vers un chemin sur le flanc de la colline qui mène à l'école de Qurtuba. A ce moment-là, les trois internationaux et la jeune palestinienne avaient été emmenés par la police et l'armée.

Je suis resté dans la rue Shuhada et j'ai commencé à marcher avec les Palestiniens jusqu'au bout de la rue, en attendant en bas de l'escalier en pierre jusqu'à ce qu'ils soient en sécurité sur le chemin du flanc de colline.

À une occasion au cours de l'heure suivante, quatre enfants de colons m'ont suivi dans la rue Shuhada, en me jetant des pierres. Deux jeunes colons de 18 ans m'ont également craché dessus et poussé.

Les soldats qui se tenaient dans la rue m'ont également dit que l'armée israélienne ne pouvaient pas assurer ma sécurité.

À 14h30, j'ai accompagné trois Palestiniennes jusqu'en bas de l'escalier et j'ai attendu qu'elles atteignent le chemin, en haut avant de partir.

Quelques secondes après que je me sois retourné pour partir, j'ai entendu des fracas et des hurlements venant du haut de l'escalier.
Je me suis retourné pour voir au moins deux filles de colons qui avaient sauté d'un mur à cêté du chemin où se trouvaient maintenant les femmes palestiniennes et qui leur jetaient des bouteilles et des pierres.

Les femmes ont reculé de plusieurs mètres jusqu'en haut de l'escalier, mais elles étaient maintenant complètement coincées parce que quatre ou cinq hommes colons (dont un brandissait une perceuse électrique) s'approchaient du bas de l'escalier.

J'ai crié aux soldats de faire quelque chose et suis allé joindre les femmes qui étaient encore bloquées en haut des escaliers, mais à portée des missiles qui continuaient de voler dans leur direction. Les soldats sont restés dans la rue avec les colons.

Cinq gosses palestiniens étaient maintenant arrivés en bas des escaliers et étaient empêchés de passer par les soldats et les colons.
Alors que je descendais les escaliers pour rejoindre les gosses, le colon avec la perceuse électrique a commencé à la faire tournoyer en l'air en criant. Il a alors foncé sur les gosses qui se sont enfuis.
Les soldats se tenaient toujours dans la rue.


Deux officiers de police sont alors arrivés et malgré les demandes d'aide aux femmes bloquées, ils ont continué à ne faire rien pendant 10 minutes jusqu'à ce que les adolescentes-colons qui jetaient des pierres et des bouteilles s'en aillent.
Ils sont alors montés rejoindre les femmes et les ont escortées le long du chemin.
Les soldats sont restés dans la rue.

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Attaques de colons

Même auteur

Andrew