Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2127 fois

Gaza -

ISM-Gaza : La marine israélienne tire sur les câbles d’un bateau de pêche palestinien

Par

Le 15 Novembre 2008, sept observateurs des droits de l'homme ont accompagné quatre bateaux de pêche palestiniens du port de la ville de Gaza qui partaient pêcher dans les eaux territoriales palestiniennes.
Vers 9h, un navire de guerre israélien immatriculé '833 's’est approché de l'un des bateaux de pêche et a commencé décrire des cercles autour du bateau.

Un soldat, peut-être le commandant du navire de guerre, a ordonné aux pêcheurs par mégaphone d’aller vers le sud. Le bateau de pêche se dirigeait déjà cers le sud-ouest, donc cette demande semblait arbitraire.

Le navire de guerre n° 833 a alors tiré à balles réelles à un mètre de l'arrière du bateau de pêche.
À 09h20, le navire israélien n° 833 a quitté la zone mais a été remplacé par un autre navire de guerre israélien immatriculé cette fois 840.

Dans le même temps, un autre chalutier, accompagné de deux volontaires de l’ISM est parti en mer.
Vers 09h30, il a été approché par un navire de guerre israélien qui a tiré des coups de semonce dans sa direction.

Vers 10h, le bateau de pêche qui se trouvait à environ neuf milles marins, a été attaqué par un navire israélien qui a utilisé son canon à eau pendant 25 minutes. La radio VHF à bord du navire a été endommagée de même que les cadres des vitres.
Avant l'attaque au canon à eau, les pêcheurs avaient signalé aux soldats leur intention de changer de cap, mais les Israéliens les ont attaqués de toute façon.

Après l'agression, le navire a diffusé un chant, comme ceux que l’on entend sur les terrains de football sur sa corne de brume d’une manière sarcastique. Le bateau de pêche s’est alors dirigé vers le rivage jusqu'à ce qu'il se trouve à environ trois milles nautiques de la côte, et a donc ramené une bien piètre pêche ce jour-là.

Pendant ce temps, le navire de guerre n° 840 suivait à la trace le premier bateau de pêche. Ensuite, vers 10h30, il s’est rapproché du bateau de pêche et a tiré à plusieurs reprises sur l'arrière, en semblant viser des cables métalliques servant à remonter le filet. Plusieurs pêcheurs et un bénévole de l'ISM se trouvaient à l'arrière et criaient au navire de guerre qu’ils n'étaient pas armés.

Les balles tombaient tellement près du bateau de pêche que les personnes à bord ont été aspergées d'eau. C’est un miracle que personne n’ait été blessé. Cette attaque a duré jusqu'à environ 11h00

Après une après-midi tranquille, le navire de guerre israélien immatriculé 833 qui avait ouvert le feu plus tôt dans la matinée sur ce bateau de pêche, est réapparu et l’a harcelé de 16h à 16h30.
Un volontaire de l’ISM a accompagné l'un des pêcheurs à la poupe du bateau où le navire de guerre visait les câbles métalliques du chalut.

Après plusieurs séries de tirs, ils ont réussi à couper en deux l'un des câbles, puis l'autre. Il y a eu plusieurs minutes d’affolement lorsque les pêcheurs se sont désespérément battus pour tirer les câbles à la main et les protéger. La situation était aggravée par les conditions de mer agitée à ce moment-là.

Un volontaire de l’ISM a contacté le navire israélien par radio pour les informer qu'ils avaient touché l’équipement du bateau et que maintenant le bateau se trouvait en détresse.
Bien que la marine israélienne vise régulièrement les câbles, ils n’avaient été touchés qu’une seule fois auparavant et c’était il y a cinq ans.

Le navire de guerre a commencé à leur donner l’ordre d’aller à l'ouest, ce qui ironiquement voulait dire de s’éloigner encore plus des côtes. Les pêcheurs leur ont répondu qu’ils avaient l’intention d’aller à terre, de retourner en fait au port, mais la marine israélienne continuait de leur dire d’aller en haute mer.

Le capitaine a refusé d'être intimidé et a commencé à choisir sa route, alors que les pêcheurs et un bénévole de l’ISM signalaient clairement leur direction.

Le capitaine du bateau de pêche soupçonne que le commandant du navire de guerre a tenté de les envoyer vers le navire transportant le canon à eau, ou peut-être vers un endroit où ils auraient été arrêtés. Heureusement, le bateau de pêche a réussi à revenir sans danger au port à la tombée de la nuit.




Video d'une précédente attaque contre les pêcheurs de Gaza

Pas de greffon vidéo disponible...

Source : http://www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Pêcheurs de Gaza

Même auteur

ISM

Même date

16 novembre 2008