Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1899 fois

Gaza -

ISM Rafah : La marine israélienne tire sur des pêcheurs de Gaza

Par

Le dimanche 5 Octobre, deux observateurs des droits de l’homme de Gaza ont accompagné un bateau de pêche au large de Jabaliya.
Rapidement un navire de guerre israélien s’est approché. Les internationaux, à la demande du commandant de bord palestinien, ont précisé qu'il y avait une présence internationale à bord.

Pas de greffon vidéo disponible...

Pendant un moment, le navire de guerre israélien a semblé partir mais il est soudainement revenu ensuite, en tirant de très loin à proximité des deux bateaux de pêche de Gaza, y compris sur celui où se trouvaient les internationaux. Les bateaux de pêche palestiniens étaient à environ 4 milles nautiques de la côte.

Bien que les 2 bateaux de pêche aient déjà changé de cap, les navires israéliens les ont intercepté et ont commencé à tirer à la mitrailleuse dans leur direction (ce qui constitue également une violation de l'accord de cessez-le-feu).

Ce navire de guerre israélien n'a pas cessé de harceler les bateaux de pêche jusqu'au moment où un plus grand bateau de la marine israélienne est arrivé et a commencé à attaquer le bateau de pêche où se trouvaient les internationaux au canon à eau

Les soldats israéliens ont tiré des jets d’eau à haute pression directement sur les pêcheurs palestiniens (dont un mineur) et les internationaux. Ils ont également arrosé d’eau l'intérieur de la timonerie, empêchant le commandant de bord de piloter du bateau de pêche.

Ils ont endommagé le bateau de pêche : les lampes et les vitres des fenêtres de la timonerie ont été cassées ainsi que les panneaux de bois qui avaient été attachés pour leur protection. Heureusement, personne n'a été blessé (dans un incident similaire le 16 septembre dernier, un militant italien avait été blessé par du verre brisé et avait été hospitalisé). Le bateau de la marine israélienne a également tiré des tirs de mitrailleuse sur le bateau de pêche de gaza alors qu’il naviguait à proximité.

Plus tard, le même bateau de pêche a été harcelé par d'autres navires de guerre israéliens qui ont tiré à la mitrailleuse autour du bateau de pêche. A un moment donné, les internationaux ont constaté qu’au moins 4 navires de guerre israéliens lourdement armés avaient envahi les eaux territoriales du nord de la bande de Gaza afin de harceler 3 bateaux de pêche palestiniens dans l'ensemble du secteur.

Dans l'après-midi, l'une des navires de guerre s’est approché du bateau de pêche et a commencé a faire des cercles autour de lui en provoquant des vagues afin de le déstabiliser.

Enfin, après le coucher du soleil, alors que le bateau de pêche rentrait au port, un navire de guerre au loin a commencé à tirer à la mitrailleuse dans sa direction. Les marins ont pu constater que les tirs visaient la proximité du bateau grâce à la lueur de la balles traçantes.

Les internationaux ont également observé qu’une fois de plus, en violation flagrante des règles de navigation internationales, les navires de guerre israéliens n’utilisent pas leur éclairage pendant la nuit.

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Pêcheurs de Gaza

Même auteur

ISM

Même date

7 octobre 2008