Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2779 fois

Gaza -

Il s'appelait Awda. Awda Jihad Awda Hamada. Il avait 27 ans.

Par

Un « terroriste » ? Non. Un homme jeune juste marié qui bagarrait dur pour ramener un peu d'argent à la maison. Fouillant les rebuts pour trouver un peu de métal, des pierres utilisables en construction. La lutte dos au mur pour la survie, quand l'existence vous a planté dans une bande de terre assiégée, économie dévastée, travail improbable. Il s'est aventuré trop près de la « barrière de sécurité » ? Non. Il en était à plus de 800 mètres, vous lisez bien, quasi un kilomètre. Il travaillait avec son frère dans un des lieux qu'ils fréquentaient très habituellement. Absolument rien ne pouvait faire pressentir le drame.

Il s'appelait Awda. Awda Jihad Awda Hamada. Il avait 27 ans.

Il faisait grand jour, milieu d'après-midi ce vendredi. Ils n'ont rien vu venir. Radad, le jeune frère à bout de pleurs, peut juste mimer qu'il a entendu les balles siffler. Le bras transpercé, blotti dans une ornière, il a eu le sentiment d'attendre très longtemps, peut-être une heure, auprès de son frère mort, que l'ambulance puisse obtenir l'autorisation de les rechercher.

D'où sont venus les tirs ? Probablement d'une tour, ces gros robots tueurs, dirigés d'un lointain poste de commande, qui ponctuent la barrière. Il y a ce soir en Israël quelqu'un qui s'endort après avoir tué. De son poste de surveillance que l'on peut imaginer bien confortable, à des kilomètres de sa victime. Dont il ne pouvait ignorer qu'elle ne représentait pas le moindre danger pour qui ou quoi que ce soit.

A moins que le fait d'être Palestinien ne constitue en lui-même une menace, ou pour dire mieux une raison de tuer.


Gaza, vendredi 20 décembre 2013

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Assassinats ciblés

Même auteur

Sarah