Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2635 fois

Gaza -

Israël ciblant les blessés, les volontaires internationaux resteront dans l'hôpital al-Shifa

Par

Des volontaires internationaux originaires d'Espagne, de Suède, des Etats-Unis, du Royaume Uni, de France, de Nouvelle Zélande, d'Australie et du Venezuela ont entamé une mission de protection en différents points de l'hôpital al-Shifa. Ce vendredi 25 juillet après-midi, une conférence de presse s'est tenue à al-Shifa au sujet des attaques israéliennes qui visent le secteur médical et les services d'urgence à Gaza.

Israël ciblant les blessés, les volontaires internationaux resteront dans l'hôpital al-Shifa

Arrivée d'un blessé à l'hôpital Al-Shifa (photo Anne Paq, Chroniques de Palestine )
Selon le ministère de la Santé de Gaza, 6 des 13 hôpitaux de Gaza ont déjà été sérieusement endommagés et un établissement de rééducation a été complètement détruit. Deux cliniques médicales et 12 ambulances ont été complètement détruites, 7 autres cliniques ont subi des dégâts, 12 membres du personnel médical ont été blessés, et 4 ont été tués.

Le docteur Medhat Abass, directeur général du ministère de la Santé, a déclaré à ISM que « Les gens sont terrifiés. Il n'y a aucun lieu sûr. Les habitations ne sont pas sûres. Les enfants et les blessés ne peuvent être en sécurité nulle part. Les blessés sont évacués des zones bombardées en ambulances, mais les ambulances sont visées et les hôpitaux sont ciblés. Il n'y a pas de lignes rouges, pas de limites. »

Joe Catron, un activiste américain d'ISM actuellement présent à al-Shifa a souligné que : « Les cruelles offensives d'Israël contre les hôpitaux, les cliniques et les ambulances de Gaza ont poussé son secteur médical, qui se débattait déjà pour travailler sous blocus, jusqu'au point de rupture. Le nombre de morts et de blessés, y compris les victimes des attaques israéliennes sur les installations médicales, ne cessant d'augmenter, al-Shifa est une ligne rouge que le monde ne doit pas permettre à Israël de franchir. »

« Ils [les militaires israéliens] visent délibérément des installations médicales, les blessés, les malades, et nos enfants, à travers toute la Bande de Gaza. Ils veulent que nous sachions qu'il n'y existe aucun lieu sûr, » a déclaré le Dr Basman Alashi, directeur exécutif du Centre de Rééducation d'al-Wafa. Al-Wafa n'a cessé d'être bombardé et pilonné par les forces israéliennes, au point que le 17 juillet, l'évacuation de tous les patients et personnels a dû être décidée, jusqu'au 23 juillet où une nouvelle offensive militaire l'a définitivement et entièrement détruit.

Compte tenu de tous les hôpitaux qui connaissent déjà des dysfonctionnements dus aux attaques régulières des forces d'occupation, nous sommes extrêmement préoccupés par la préservation de l'hôpital al-Shifa. Il est déjà assailli et surpeuplé de blessés et de personnes mourantes. Si Israël poursuit ses bombardements, les patients vont finir par se retrouver à la rue parce qu'il n'y aura plus d'autre endroit où aller se faire soigner. Si cela venait à arriver, qu'il soit bien dit que le monde en avait été informé et prévenu, et que rien n'aura été fait pour empêcher cela, » a martelé Rina Andolini, une volontaire internationale anglaise actuellement à al-Shifa.
 

Source : Palsolidarity

Traduction : CR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Résistances

Même auteur

ISM-Gaza

Même date

26 juillet 2014