Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2481 fois

Jérusalem -

Israël installe un poste de contrôle Porte de Damas, à l’entrée de la Vieille Ville de Jérusalem

Par

Les autorités israéliennes ont terminé la construction d’un poste de contrôle Porte de Damas, l’entrée principale dans le quartier musulman de la Vieille Ville de Jérusalem-Est occupée. La tour de contrôle est l’une des trois qu’Israël a commencé à installer le mois dernier, attirant les critiques des résidents palestiniens de la Vieille Ville, qui disent que l’installation de ces postes de contrôle vise à restreindre encore davantage l’accès des Palestiniens à ce secteur et à consolider une présence d’ores et déjà constante des forces israéliennes.

Israël installe un poste de contrôle Porte de Damas, à l’entrée de la Vieille Ville de Jérusalem

La Porte de Damas a été le théâtre de plusieurs attaques violentes après qu’une vague de troubles ait commencé en octobre 2015, qui se sont caractérisés par des attaques à l’arme blanche contre des soldats israéliens en uniforme.

Un certain nombre de Palestiniens ont également été abattus dans le secteur par les forces israéliennes lors de prétendues attaques.

En plus de la tour de guet de la police, des caméras de surveillance ont été installées par Israël à presque tous les coins et rues de la vieille ville et autour de celle-ci pour surveiller toutes les activités.

En juin 2017, des responsables israéliens, dont le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, ont approuvé une nouvelle « stratégie de sécurité » dans la zone de la Porte de Damas, après que Netanyahu eut suggéré de la transformer en « zone stérile ».

La chaîne 2 de la télévision israélienne a rapporté à l'époque que la stratégie de sécurité approuvée comprendrait la construction de « points de surveillance » aériens dans les zones où les forces israéliennes seront stationnées, « rendant difficile pour les Palestiniens d'approcher les soldats israéliens ».

Photo


« Certains itinéraires seront indiqués pour entrer dans la vieille ville à la porte de Damas, et davantage de dispositifs technologiques seront installés et utilisés dans la zone pour maintenir le contrôle et la surveillance de la police israélienne sur le secteur. »

En outre, la chaîne 2 a déclaré que les Palestiniens ne seront autorisés à entrer dans la Vieille Ville par la porte de Damas que via des itinéraires spécifiques, où ils seront soumis à des « fouilles approfondies ».

Les médias et les officiels israéliens ont loué le système de surveillance généralisé comme étant un moyen de dissuasion actif contre les « attaques de loups solitaires ».

Cependant, l’histoire d’assaillants « loups solitaires » sous l'influence d'incitation en ligne, qui a été propagée par le gouvernement israélien actuel de droite, a été rejetée par les analystes qui l’ont trouvée beaucoup trop simpliste.

Les Palestiniens ont plutôt invoqué la frustration et le désespoir causés par l'occupation militaire israélienne du territoire palestinien depuis 50 ans et l'absence d'un horizon politique comme raisons de l’explosion de violence qui a commencé en octobre 2015.


Photo




Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Maan News

Même date

23 février 2018