Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 954 fois

Jénine -

Israël poursuit ses crimes : 8 martyrs tombés

Par

> ali_samoudi@yahoo.com

Les unités spéciales de l'occupation ont assassiné ce samedi trois dirigeants des Brigades des martyrs al-Aqsa et des Saraya al-Quds dans la ville de Jénine.
Il s'agit de Abbas Ghâlib Damj, 21 ans, du camp de Jénine, Ahmad Muhammad Issa, 21 ans, du village Sanour et tous les deux sont membres de la direction de la branche armée du mouvment Fateh et le martyr Mahmud Afif Sirhan, 24 ans, du camp de Jénine, dirigeant des Saraya al-Quds, branche militaire du mouvement du Jihad islamique.

Les sources palestiniennes ont rapporté que les trois martyrs ont été assassinés par le commando des musta'ribîn qui a tiré des coups de feu sur eux. Des témoins ont affirmé que le commando de l'occupation était vêtu en civil et utilisait une voiture palestinienne.

Falastin Turkmân, un témoin, a affirmé que le commando a surpris les trois jeunes qui se trouvaient dans une voiture, près de l'école al-Zahrâ', dans le camp de Jénine. Il a tiré des coups de feu directement sur eux alors qu'il avait les moyens de les arrêter.

Mahdi Shibani, autre témoin, a rapporté que deux voitures attendaient les résistants, et juste lorsque leur voiture est arrivée près de l'école, les membres du commando ont fermé la route, quatre d'entre eux sont sortis de voiture et ont tiré des coups de feu directement sur les résistants, qui se trouvaient toujours dans leur voiture.

Il poursuit : à peine les tirs se sont arrêtés, des membres du commando se sont jetés sur la voiture, car ils avaient remarqué qu'un des résistants bougeait encore. Il s'agissait du jeune Mahmud Sirhan, ils l'ont sorti de la voiture et l'ont tiré puis ont tiré des coups de feu sur lui, avant qu'ils ne reprennent la voiture pour s'en aller.

Au même moment, une quinzaine de véhicules de l'armée de l'occupation étaient postées à l'entrée de Jénine. Ces véhicules sont partis après l'assassinat des militants.

Juste à l'annonce des assassinats, des milliers de citoyens se sont dirigés vers l'hôpital du martyr Khalil Sulayman, très en colère, et se sont regroupés spontanément dans des manifestations pour dénoncer les crimes israéliens.

Les Brigades des martyrs d'al-Aqsa ont dénoncé l'opération.

Zakaria Zubaydi a déclaré que les Israéliens ont franchi toutes les limites rouges et que ce message israélien est clair : franchement hostile à notre peuple, il inaugure une nouvelle intensification de la politique des assassinats.

Il n'y aura plus après aujourd'hui ni trêve, ni négociations, ou rencontres, puisqu'Israël a choisi la voie des assassinats, des incursions et de la mort pour notre peuple, nous avons le droit de résister, de défendre nos vies. Il a réclamé l'arrêt de toutes les rencontres entre la direction palestinienne et les dirigeants israéliens, tant que les assassinats se poursuivent.

Abu Mujâhid, au nom des Saraya al-Quds, a déclaré que les massacres et assassinats commis par l'occupation se poursuivent, et la seule réponse doit être l'intensification de la résistance pour protéger les acquis et les constantes du peuple palestinien.


Cet assassinat vient quelques heures après l'assassinat d'un jeune palestinien, dans le village de Kfardan, à l'ouest de Jénine, lors d'une invasion de l'armée de l'occupation, sous prétexte d'arrêter les recherchés.

Des coups de feu ont été tirés par les soldats de l'occupation tuant le jeune Muhammad Saïd Abed, 22 ans, alors qu'il se trouvait sur le toit de sa maison.

Dans la place du village, des affrontements ont opposé les jeunes palestiniens aux soldats de l'occupation, comme c'est le cas plusieurs jours par semaine.

Le frère du martyr Muhammad a déclaré que son frère a été touché au visage, vers 5 heures du matin, par une balle tiré par un tireur israélien qui s'était posté avec d'autres, pas très loin de la maison.

Suite à des fouilles dans les maisons, les forces de l'occupation ont arrêté 10 jeunes, dont Ibrahîm Nimr, Muhammad Nimr et leur frère Ahmad, Ya'qub Sami Nimr 27 ans et Ramzi Ahmad Nimr, 25 ans.

Shafi' Muhammad Salah, boulanger, a affirmé que les soldats ont fait explosé son four et la boulangerie. Ils ont arrêté ses quatre fils, Amin, Ahmad, Muhammad et Mahmud.

Le village de Kfardan a été déclaré en deuil pour toute la journée.


Naplouse :

A l'aube du dimanche, les forces spéciales de l'occupation ont mené une opération sanguinaire dans la ville de Naplouse, assassinant deux résistants des Brigades des martyrs d'al-Aqsa.

Des affrontements violents ont eu lieu entre les jeunes de la résistance et les soldats de l'armée de l'occupation, qui s'était infiltrée dans les quartiers et les camps de la ville.

Les sources médicales palestiniennes ont affirmé que les deux martyrs sont Amin Labbada, 21 ans et Fadl Nour, 22 ans. Ils ont été atteints de plusieurs balles après que les forces israéliennes aient encerclé la maison où ils se trouvaient, dans le quartier Ras el-'Ayn.

La veille, dans le camp de Jénine, les forces de l'occupation avaient également assassiné Bushra Naji al-Wahsh. C'est au cours d'une nouvelle invasion du camp, à laquelle les résistants se sont opposés, par les armes et les pierres, que les soldats de l'occupation ont tiré sur Bushra, la tuant sur le coup.


Source : arabs48.com

Traduction : Cirepal

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jénine

Même sujet

Assassinats ciblés

Même date

22 avril 2007