Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2805 fois

Gaza -

Israël utilise des « gaz étranges » contre les manifestants à Gaza

Par

09.04.2018 – Les forces israéliennes d’occupation ont utilisé des gaz « étranges » et « inconnus » contre les manifestants non armés et pacifiques à Gaza, selon la commission centrale pour la documentation et la poursuite des criminels de guerre israéliens - Tawtheeq, a rapporté Quds Press.

Israël utilise des « gaz étranges » contre les manifestants à Gaza

Le président de la Commission, Imad Al-Baz, a dit à Quds Press qu’Israël a utilisé des gaz étranges contre les manifestants pour la première fois vendredi dernier (6 avril) alors que les palestiniens poursuivaient leurs activités pacifiques dans le cadre de la Grande Marche du Retour.

Les gaz ont provoqué des convulsions et des tremblements, a-t-il expliqué. Beaucoup ont perdu conscience pendant plusieurs heures, a-t-il ajouté.

[ Voir la vidéo d’un jeune homme dans le coma et pris de convulsions et de tremblements.]

« Nous ne savons pas quelle sorte de gaz a été utilisée pour la première fois, » a-t-il dit, « mais nous avons pris des échantillons de sang et d’urine de ceux qui ont été touchés et nous nous attendons à des résultats choquants. »

Les forces d’occupation se sont servies de drones pour larguer les gaz sur les manifestants, a dit Al-Baz.

Al-Baz a précisé que ce sont les parties inférieures des corps des manifestants qui ont été visées, avec 55 tirs à balle réelles dans les organes génitaux, vraisemblablement pour provoquer la stérilité.

Réfutant toute perte de contrôle sur les évènements, l'armée a résumé sur Twitter: «Hier nous avons vu 30.000 personnes. Nous étions préparés et avions mobilisé des renforts. Tout s'est déroulé de façon précise, mesurée et nous savons où chaque balle a atterri». Porte-parole de l’armée israélienne. Le Figaro 31 mars 2018.]

32 Palestiniens ont été tués depuis le 30 mars, jour de lancement de la Marche pour le Droit au Retour. Au moins 2.850 ont été blessés.

Les parties du texte entre crochets [ ] sont ajoutées par ISM-France.

Source : Middle East Monitor

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Armement israélien

Même auteur

Middle East Monitor

Même date

11 avril 2018