Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4313 fois

Egypte -

Jour 17 de la révolution – Moubarak : "Je ne bouge pas" ; Le peuple insurgé : "Occupation jusqu'à la chute du régime" (vidéo)

Par

45 minutes après le rendez-vous prévu, Moubarak s'est adressé au peuple sur le mode paternaliste, "mes enfants", "vos martyrs sont mes enfants", il a assuré qu'il avait entendu les "revendications des jeunes" et qu'il allait faire juger les responsables des victimes, qu'il n'avait pas de problème à reconnaître ses fautes et que tout pouvait être réparé, etc. mais qu'il ne voulait pas que l'étranger lui dicte ses volontés, etc. il a rappelé ses prouesses de héros militaire qui s'est battu pour son pays pendant 60 ans (et planté le drapeau égyptien sur la terre du Sinaï !), qu'il a créé un Comité du dialogue pour modifier quelques articles de la constitution, bref au bout de 20 minutes, il a conclu qu'il resterait jusqu'au bout de son mandat en septembre.

Jour 17 de la révolution – Moubarak : 'Je ne bouge pas' ; Le peuple insurgé : 'Occupation jusqu'à la chute du régime' (vidéo)

Le Caire, jeudi 10 février à 23h (photo France24)
Le discours pathétique d'un sourd en retard et bien exploité par ses maîtres USionistes qui ont décidé visiblement de continuer à jouer sa carte.

Au bout de 10 minutes du discours, les trois millions massés sur Meydane al Tahrir ont commencé à scander "ERHAL ERHAL" (casse-toi) et "YASQOT YASQOT HUSNI MBARAK" (à bas Husni Mbarak).

Un quart d'heure après la fin du discours moubaresque, le vice-précédent récemment appointé, Omar Suleimane, a commencé à son tour un discours soulignant "les risques posés par la situation grave et dangereuse que traverse l'Egypte", etc., indiquant qu'une "feuille de route du dialogue" a été créée et qu'il s'engageait à une "transition pacifique du pouvoir", à "recouvrer la confiance", vers "un avenir radieux" pour "réaliser les rêves de la jeunesse", "l'amour de la nation" ; il a demandé aux "jeunes d'Egypte" de "regagner leurs foyers" et de ne pas écouter "les moyens de communication et les médias satellitaires séditieux qui ne visent qu'à vous manipuler", etc. etc.

La foule a commencé à scander "YA SLEIMANE YA SLEIMANE EMSHI EMSHI ENTA KAMANE" (vaz-y Sleimane, dégage toi aussi), "WA7AD ETNEN EL GUESH EL MASRI FEN" (et un et deux elle est où l'armée ?) et "E3TISSAM E3TISSAM 7ATTA YESQOT EL NIZAM" (occupation occupation jusqu'à la chute du régime).

Une heure après la misérable intervention de la momie en putréfaction, le peuple se dirige vers le siège de la télévision et de la radio officielles, accompagné par les membres de la garde présidentielle. Le palais présidentiel se trouve à 20 km de la place Al Tahrir.

A suivre en direct sur http://www.aflamedia.com/tv/aljazeera.htm


Photo

Photo


"Va à Tel Aviv, ils t'aiment, là-bas"


Vidéo de la Place al-Tahrir pendant le discours de Moubarak-dégage, sur The Guardian

http://www.guardian.co.uk/world/video/2011/feb/10/mubarak-crowd-reaction-egypt-video

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Egypte

Même sujet

Même auteur

Nadine Acoury

Même date

10 février 2011