Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 5692 fois

Egypte -

Jour 9 de la révolution égyptienne : les Baltaguyia attaquent les manifestants sur Maydan al Tahrir - au moins 15 morts, 1.500 blessés

Par

On a pu voir les Baltaguyia (éléments de la police déguisés en soldats) armés attaquant les manifestants sur Maydane al Tahrir. La manœuvre est claire : terroriser les braves gens pour qu'ils restent chez eux et s'abstiennent de descendre dans la rue, tuer un maximum de militants pour leur montrer qui commande, bref créer les conditions d'une guerre civile (voire confessionnelle, il suffira d'incendier une église) selon la doctrine du chaos, qui entraînera d'abord les discours sur les terroristes qui ne savent pas se tenir, puis la nécessité de sauvegarder les institutions et Moubarak et enfin les interventions occidentales.

Jour 9 de la révolution égyptienne : les Baltaguyia attaquent les manifestants sur Maydan al Tahrir - au moins 15 morts, 1.500 blessés


L'armée tente de s'interposer entre les Baltaguyia et les manifestants.

Selon des témoignages récents, des agents de renseignements étrangers parlant l'arabe mais avec un accent non égyptien, circulent dans la foule et interrogent les citoyens.

L'heure est grave mais les manifestants font face.

Les Baltaguyia sont arrivés à cheval et à dos ... de chameau, ils sont également sur les toits des immeubles alentours.

Photo
(photo Tara Todras Whitehill, AP)

On peut se demander pourquoi l'armée qui soi-disant garde les entrées à Maydan al Tahrir n'est pas intervenue et pourquoi elle a laissé les meutes entrer.

Photos sur Al Jazeera

Témoignages de Gwenette, au Caire.

17h : Des bombes ont été lancées sur le Musée du Caire, qui brûle (évidemment, on sais par qui). Des sbires du Ministère de l'Intérieur déguisés en "manifestants" pro-Moubarak jettent des pierres et d'autres objects, comme des chaises, d'en haut des bâtiments sur les manifestants de la place Tahrir.

17h50 : Ils jettent des cocktails molotovs sur les manifestants du Medan Tahrir, des molotovs en flamme ; toutes les entrées autant que les sorties de la place sont bloquées.

18h30 : Un ami qui était sur la Place Tahrir témoigne avoir vu une petite fille qui courait avec sa mère tuée par un couteau sous ses yeux (information non confirmée).

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Egypte

Même sujet

Résistances

Même auteur

Nadine Acoury

Même date

2 février 2011