Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2428 fois

Naplouse -

L'Autorité palestinienne arrête un professeur palestinien dissident

Par

02.02.2016 - La police palestinienne a arrêté mardi 2 février le docteur Abd al-Sattar Qassem, critique virulent de l'Autorité palestinienne. Qassem, 68 ans, fut longtemps professeur en science politique à l'Université An-Najah à Naplouse et a été arrêté par les forces de l'AP après que cette dernière a reçu des "plaintes" anonymes contre lui, a déclaré Youssef al-Mahmoud, porte-parole de l'AP.

L'Autorité palestinienne arrête un professeur palestinien dissident

L'arrestation de Qassem est intervenue une semaine après qu'il a donné un entretien à Al-Quds TV, une chaîne d'information affiliée au Hamas, au cours duquel le professeur a critiqué l'AP ainsi que l'OLP pour ne pas suivre leurs propres lois.

Al-Mahmoud a dit que les accusations non précisées portées contre Qassem n'ont rien à voir avec ses déclarations précédentes et que "les services du renseignement palestiniens n'avaient rien à voir avec l'arrestation de Qassem."

Plusieurs factions palestiniennes ont cependant rejeté la déclaration de l'AP, exigeant la libération de Qassem et insistant sur le fait que l'arrestation était purement politique.

Les députés du Bloc Changement et Reforme du mouvement Hamas ont dit que l'arrestation était une tentative de "réduire au silence la voix de la liberté."

Le Bloc a déclaré dans un communiqué que "cette arrestation relève d'une politique organisée par l'AP pour manipuler l'esprit de l'Intifada qui va croissant en poursuivant la politique d'arrestations politiques et la consécration de la coordination sécuritaire avec l'ennemi."

Le Bloc a exigé que l'AP libère immédiatement Qassem, lui présente des excuses et lave son nom de toute charge. Il a exigé également que l'AP libère tous les détenus politiques et a demandé au gouvernement de "prendre le parti" du peuple palestinien.

Le mouvement du Jihad islamique aussi a condamné l'arrestation et exigé la libération immédiate de Qassem. Le mouvement a souligné qu'il ne soutient pas ce qu'il a appelé la politique de l'AP d'arrestation de dissidents et que l'AP devait "respecter les libertés publiques."

Le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) a également condamné l'arrestation, déclarant dans un communiqué de presse que la mesure était purement politique. Le groupe a ajouté que "la meilleure et plus forte façon de répondre à ce qu'écrit et dit Qassem est la communication et non le bâton, l'emprisonnement et la déclaration mensongère que l'arrestation n'est pas politique ou qu'elle est fondée sur des plaintes de gens."

Le mouvement palestinien al-Ahrar a dit que l'arrestation était une "tentative désespérée" qui ne réussirait pas à faire taire le peuple libre de Palestine. Le mouvement a appelé à la libération immédiate de Qassem au motif que le professeur est une personnalité nationale et une voix libre.

Qassem a été arrêté par l'AP au moins deux fois ces dernières années et Qassem et ses collègues affirment que c'est à cause de ses critiques sur le gouvernement palestinien.

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Maan News