Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1669 fois

Naplouse -

L'accompagnement par des internationaux fait la différence à Zawata

Par

Venez en Palestine !
Il y a un grand besoin d'accompagnement international pendant la période de cueillette des olives : soutenir le sentiment de résistance civile qu'éprouvent les gens lorsqu'ils sont dans leurs champs et qui revendiquent tous les jours leur droit à la terre.
Ensemble, nous pouvons essayer de nous assurer que la dernière olive a été ramassée et que les enfants peuvent jouer en paix parmi les oliviers, ne serait-ce qu'une journée.

"Que pensez-vous de cet endroit ? N'est-il pas magnifique ?"
La femme qui pose cette question, une mère de quatre enfants polis, nous regarde en expectative.

Que pouvons-nous dire ?

Wadi Al-Khrazey, sur les périphéries du village de Zawata, un village de 2.000 habitants situés à l'ouest de la ville de Naplouse, n'est pas un endroit vraiment attrayant.

Les oliveraies, composées de deux longues rangées d'arbres enracinés dans du sable rouge, sont coincées entre une route militaire et une pente menant au checkpoint de Sabatash (bien connu pour sa violence et baptisé du nom de la Force de sécurité palestinienne qui le gérait) avec sa tour d'observation sinistre apparaissant indistinctement sur le sommet de la colline.

Mais le ciel bleu avait été remplacé par des nuages noirs chargés de pluie, et l'âne chancelait sur ses jambes maigrelettes pour la quatrième fois, l'endroit semblait se transformer.

Nous pouvions voir les écureuils détaler parmi les rochers, les chemins soigneusement piétinés par des sabots et des sandalettes depuis plus de deux milles ans, et les troncs noueux des arbres formant une spirale jusqu'aux branches taillées amoureusement à la perfection.

Nous savons maintenant que la route militaire était une voie ferrée de l'administration coloniale britannique qui reliait des villes aussi exotiques que Damas et Bagdad aux ports de Haïfa et de Jaffa.

Nous nous asseyons sur les branches les plus élevées en arrosant d'olives ceux en-dessous tandis que trois jeunes filles entassées dans une brouette chantent les derniers hits pop Arabes. C'est vraiment un bel endroit avec une longue histoire de joies et de souffrances qui résonnent dans nos oreilles.

Mercredi dernier, plusieurs familles ont tenté de commencer la cueillette des olives le long de la route militaire, avec des jeeps et des hummers qui passaient à toute vitesse toutes les 10 minutes. Après seulement un couple d'heures, les cueilleurs ont été chassés de leur terre.

Les soldats sont sortis de leur hummer, ont crié aux gens par des mégaphones de quitter le secteur et ont tiré en l'air à plusieurs reprises.

Craignant pour leur vie et celle de leurs enfants, tout le monde est parti. Depuis lors, les gens sont peu disposés à retourner sur leur terre sans être accompagnés d'internationaux.

Aujourd'hui, trois familles et un groupe d'internationaux ont récolté les dernières olives du secteur. Cependant, il serait erroné de dire que le travail s'est déroulé sans interruption.

A chaque fois qu'un Hummer passait à proximité, l'un des enfants tombait sur les genoux involontairement.

Alors qu'il était penché derrière un buisson, son père Maher Saleh nous a souri tristement. Le pouvoir de consolation d'un père méprisé. Et encore, nous n'avons pas su quoi dire.

La nuit dernière, les Forces de l'Occupation Israéliennes sont entrées dans le village sous la protection de l'obscurité et ont enlevé deux jeunes hommes de leurs maisons. C'est un événement régulier qui, indépendamment d'être en soi terrifiante, ébranle complètement l'autorité parentale et le sentiment de sécurité des enfants.


Venez en Palestine !

Il y a un grand besoin d'accompagnement international pendant la période de cueillette des olives : soutenir le sentiment de résistance civile qu'éprouvent les gens lorsqu'ils sont dans leurs champs et qui revendiquent tous les jours leur droit à la terre.

Ensemble, nous pouvons essayer de nous assurer que la dernière olive a été ramassée et que les enfants peuvent jouer en paix parmi les oliviers, ne serait-ce qu'une journée.


Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Cueillette des olives

Même auteur

ISM

Même date

2 novembre 2006