Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3311 fois

Beit Ommar -

L'acharnement de l'armée et des colons sur Beit Ommar

Par

Au petit matin du mardi 13 septembre, les bulldozers de l'armée israélienne ont démoli deux bâtiments, une maison à Beit Ommar, et un magasin de pièces détachés pour voiture dans le camp de réfugiés Al-Rub voisin. A 4h du matin, un bulldozer militaire a démoli une maison en construction près de la Route 60, qui passe près de l'entrée de la ville.

L'acharnement de l'armée et des colons sur Beit Ommar

L'armée israélienne a détruit la maison à 4h du matin
Le propriétaire de la maison, Fayiz Nasr Khalyir, 47 ans, voulait y installer sa famille de 6 enfants. Il avait déjà dépensé 30.000 shekels (6.000€) dans la construction de la maison.

Photo
Fayiz sur le site de sa maison démolie


Selon des sources locales, les forces israéliennes ont pris un autre ordre de démolition à Beit Ommar Est.

Photo
Des Palestiniens observent le désastre, avec la tour de guet de Beit Ommar et la Route 60 dans le fond



Des colons détruisent les récoltes d'un agriculteur de Beit Ommar


Le lundi 12 septembre, des agriculteurs de Beit Ommar ont découvert, en arrivant sur leurs terres, que des colons de la colonie illégale Karmei Tsur avaient détruit de nombreux rangs de vignes. Ils ont aussitôt averti Mahmoud Ahmad Coql, le propriétaire des vignes détruites. Ce sont au total 2 hectares de vignes que les colons ont cisaillé.

Les autorités et la police israélienne, voyant un grand nombre de Palestiniens, d'activistes internationaux et la presse, n'a pas tardé à arriver sur les lieux accompagnées d'environ 25 soldats.

Traumatisé à la vue de la destruction de son travail et de ses moyens d'existence, Mahmoud a commencé à avoir des problèmes respiratoires et des douleurs dans la poitrine. Une ambulance du Croissant Rouge est arrivée et s'est occupée de lui, pendant que la police et les soldats "recueillaient des preuves".

Photo
Mahmoud pris en charge par les médecins du Croissant Rouge


Lorsqu'il s'est senti mieux, lui et les autres fermiers ont été emmenés au poste de police pour être interrogés. Le secteur des vignes de Mahmoud est couvert 24h/24 par les caméras de vidéo-surveillance de la colonie Karmei Tsur, qui ont sans aucun doute filmé les crimes commis cette nuit-là.

De tels ravages dévastateurs contre les ressources des agriculteurs de Beit Ommar sont chose commune ; les colons israéliens des 5 colonies illégales qui encerclent Beit Ommar attaquent et harcèlent la population du village quotidiennement, et détruisent les cultures, anéantissant souvent les revenus familiaux de toute une saison en une attaque.

Photo
Soldats israéliens faisant semblant de s'intéresser à la destruction des vignes palestiniennes



L'armée attaque Beit Ommar et arrête trois habitants


Dimanche 11 septembre vers 2h du matin, les forces israéliennes ont attaqué plusieurs maisons à Beit Ommar en tirant des grenades lacrymogènes et des grenades de choc. Des dizaines de soldats ont encerclé trois maisons et ont arrêté Munib Jahed, 17 ans, Nadim Khalil, 21 ans et Fares Al-Owewy, 25 ans.

Ils sont détenus à la prison de Gush Etzion où des avocats ont pu les voir dimanche après-midi.

Ils ont témoigné que pendant leurs interrogatoires, on leur a demandé à plusieurs reprises de signer des documents ou de faire des déclarations incriminant les organisateurs palestiniens locaux, en affirmant qu'ils encourageaient les enfants à jeter des pierres. C'est une tactique utilisée systématiquement par les forces de l'occupation qui kidnappent des enfants et des jeunes la nuit, les privent de sommeil puis les interrogent de manière intensive, en leur promettant qu'ils seront libérés s'ils incriminent les Palestiniens qui organisent les manifestations contre l'occupation.

Source : Palestine Solidarity Project

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Beit Ommar

Même sujet

Attaques de Colons

Même auteur

Palestine Solidarity Project

Même date

15 septembre 2011