Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3289 fois

Egypte -

L'allié numéro 1 des USionistes au Machreq a encore de beaux jours devant lui - des journalistes et des membres d'organisations égyptiennes pour les droits de l'homme arrêtés par le Ministère de l'Intérieur

Par

Moubarak, allié principal des US au Machreq (paix et normalisation avec l'entité sioniste, soutien à leur guerre en Irak, participation active au blocus de Gaza, répression de la résistance sous toutes ses composantes, fourniture de services militaires et "sécuritaires") reste utilisable pour ses maîtres pendant quelques temps, et ils ne vont pas s'en priver.

Vidéo Al-Jazeera, ce matin au Caire



Moubarak lance ses chiens, en voiture, dans la foule du Caire



Pas de greffon vidéo disponible...

L'allié numéro 1 des USionistes au Machreq a encore de beaux jours devant lui - des journalistes et des membres d'organisations égyptiennes pour les droits de l'homme arrêtés par le Ministère de l'Intérieur


Principal bénéficiaire dans la région, l'Etat sioniste, qui a profité depuis 1979 du traité de paix pour faire des économies massives et se concentrer sur ses frontières avec le Liban et Gaza, vient de déclarer par la voix de son premier ministre que "le chaos en Egypte pourrait se poursuivre pendant des années".

On comprend que la doctrine du choc et du chaos, appliquée par les USionistes, est en bonne voie aujourd'hui en Egypte, sous couvert des discours droitsdel'hommesques.

Si on ne peut plus neutraliser et soumettre le pays arabe le plus peuplé de la région, et si on ne peut pas (encore) le partitionner comme le Soudan, on peut au moins le déstabiliser pendant des années pour le mettre hors service (ça s'est déjà vu en Algérie et ailleurs).

En attendant, le peuple égyptien poursuit sa révolution et s'est trouvé un nouveau slogan : الشعب يريد إعدام السفّاح
(Le Peuple Veut Exécuter le Boucher)


Témoignage de Gwenette, au Caire

Des journalistes et des membres d'organisations égyptiennes pour les droits de l'homme arrêtés par les forces du ministre de l'intérieur

Selon des informations du Arabic Network for Human Rights Information (Réseau Arabe d'Information sur les Droits de l'Homme), reprises sur Al Jazeera Live Blog, à 13h45, les forces de sécurité sont entrées dans les locaux de deux organisations égyptiennes de droits de l'homme, Hisham Mubarak et The Egyptian Center for Social and Economic Rights (Centre Egyptien pour les droits sociaux et économique), ont détenu les gens et ont arrêté deux personnes.

Egalement, selon Ahmed Rasheed sur BBC liveblog à 13h34, deux de ses amis ont été arrêté sur la place, dont le bloggeur Sandmonkey.

Ahmed Rasheed dit que les gens arrêtés sont livrés à la police secrète.

Le journaliste Simon Hanna, de Reuters, rapporte sur BBC liveblog à 13h28 que les forces de sécurité sont entrées dans les locaux de VideoCairo/Reuters, ont cassé les fenêtres et les portes, mais avec l'aide de l'armée ils ont pu s'échapper.

Tristan Redman, journaliste d'Al Arabiya, repris sur BBC liveblog à 12h42, tweete que les journalistes de Al Arabiya ont été attaqués et demande de l'aide de l'armée.

A 2h42, Al Jazeera liveblog rapporte que 2 des ces journalistes ont été attaqué en route de l'aeroport.

De nombreuses autres rapports rajoutés au blog de la BBC pendant que j'écris ce mail.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Egypte

Même sujet

Collabos

Même auteur

Nadine Acoury

Même date

3 février 2011