Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1996 fois

Jérusalem -

L’armée israélienne bloque la seule route menant à un quartier de Jérusalem-Est

Par

Les résidents de Beit Hanina, un quartier de Jérusalem-Est ont été surpris par l’obstruction de la seule route qui relie ce quartier à Jérusalem-Est.
L'armée israélienne a bloqué la route par l'installation de fils de fer barbelés et des blocs de ciment près des bâtiments d’habitation et donc fermé la route.

L’armée israélienne bloque la seule route menant à un quartier de Jérusalem-Est

^
Photo IMEMC : Le Mur à Beit Hanina

L’avocat Oussama al Saadi a adressé une lettre au Ministre israélien de la Sécurité intérieure, Avi Dechter et au procureur général israélien, Menahem Mazuz, pour leur demander d’enlever les fils barbelés et les blocs de ciment que les soldats israéliens ont installé en début de semaine près des bâtiments situés en face du nouveau checkpoint militaire et qui ferment totalement la route aux habitants du quartier.

Al Saadi a déclaré que "les habitants de Beit Hanina l'avaient informé qu'ils n'avaient pas reçu de copie des ordres écrits concernant cette fermeture". Il a ajouté que «le commandant israélien de la région avait affirmé que la mesure avait été prise pour des raisons de sécurité et que les fils barbelés avaient été installés sur des propriétés vides."

Al Saadi a ajouté que "cette mesure est une grave violation des propriétés et des droits des habitants, elle limite la liberté de mouvement de dizaines de familles palestiniennes qui vivent à l'intérieur de Jérusalem-Est. Il a ajouté qu'il n'y avait aucune raison judiciaire pour prendre cette mesure».

Il a appelé au retrait de ces blocs et a confirmé que par mesure de précaution, il allait déposer une plainte devant la Haute Cour israélienne au cas où ces blocs n’étaient pas enlevées.

Al Saadi a indiqué qu'il avait demandé aux organisations israéliennes des droits de l'homme de se joindre à la plainte que les familles lésées vont déposer devant la Haute Cour israélienne.

Les résidents du quartier ont qualifié les actions de l’armée d’injustes et déclarent que l’obstruction de cette route va les isoler entre le mur de séparation et les nouveaux points de contrôle qui sont installés dans la zone, les empêchant d'atteindre leurs proches, les centres médicaux et les écoles. Environ 2000 enfants ne pourront pas se rendre à l’école à Jérusalem-Est tout comme les employés..

Hatem Abed Al Qader, conseiller du Premier Ministre palestinien, le Dr Salam Fayyad, a déclaré que "cette mesure était provocante et dure et qu’elle faisait partie du resserrement du siège sur les résidents de Jérusalem-Est et qu’elle portait préjudice à leur la vie." Il a ajouté que le gouvernement palestinien déploiera tous les efforts possibles pour aider les habitants du quartier de Beit Hanina sur ce sujet.

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Checkpoints

Même auteur

Maisa Abu Ghazaleh

Même date

7 février 2008