Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1550 fois

Qalqilia -

L’armée israélienne continue ses menaces de mort contre un jeune d’Azzoun

Par

L'armée israélienne a poursuivi son harcèlement non provoqué des habitants d'Azzoun au cours de la dernière semaine.
Le samedi 26 janvier, vers 18h, une jeep a pénétré dans le village d'Azzoun et circulé dans les rues avec des sirènes à plein volume. Les soldats se sont postés sur la place principale, juste en face de la mosquée, alors que les prières se terminaient.

Ils ont procédé à l'arrestation des jeunes hommes, ont fouillé leurs vêtements et vérifié leurs identités, détenant deux hommes pendant environ 30 minutes.

Après avoir terminé leurs vérifications d’identité aléatoires, ils sont restés sur la place pendant 30 autres minutes, en jetant des bombes assourdissantes alors que des jeunes commençaient à leur lancer des pierres.

Pendant ce temps-là, six soldats fortement armés se promenaient à pied dans le village, certainement pour procéder à des arrestations. Ils ont tiré au hasard sur des bâtiments dans le centre du village.

Puis la jeep est revenue vers 22h, en circulant dans le village, toutes sirènes hurlantes, apparemment sans raison.

Cela fait suite à une série d’occupations de maisons dans le village. Tôt, mercredi matin, aux environs de 8 heures, des soldats sont entrés de force dans une maison située dans le centre d’Azzoun et a placé la famille en détention. Le commandant de la région, qui se fait appeler le ‘Capitaine Joe » a menacé la famille et a répété ses menaces de tuer les jeunes d’Azzoun. Les tireurs d'élite étaient postés sur le toit de la maison qui donne sur la maison d'un adolescent, en convalescence après avoir été blessé par balle à la jambe par des soldats israéliens il y a trois semaines.



Le "Capitaine Joe» a revendiqué la responsabilité à plusieurs reprises au cours des dernières semaines pour le tir de ses tireurs d'élite sur ce garçon. Les militants des droits de l'homme étaient présents à l’extérieur du bâtiment occupé, ainsi que dans différentes positions autour du village où étaient positionnés deux jeeps et un véhicule de transports de troupes blindé.

Au bout de deux heures, l'armée a quitté le domicile qu'ils occupaient, et ont tenté, mais en vain, d'arrêter les cinq militants. Les 2 jeeps et le blindé ont finalement quitté le village, mais il est clair que l'objectif de leur visite était de harceler, ou peut-être même tuer, l’adolescent blessé ou ses amis qui étaient venus lui rendre visite.



Pas de greffon vidéo disponible...

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Qalqilia

Même sujet

Incursions

Même auteur

ISM

Même date

27 janvier 2008