Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1311 fois

Hébron -

L’armée israélienne empêche les habitants de Susiya d’accéder à leurs ressources en eau

Par

Le mercredi 24 septembre, l’armée israélienne a refusé de laisser les familles de Susiya amener de l’eau de leurs puits à leurs terres, en dépit d’un accord selon lequel les soldats accompagneraient les familles à leurs puits, à cause de l’escalade de la violence des colons dans la région. Cette décision des soldats laissent maintenant les habitants de Susiya sans suffisamment d’eau.

L’armée israélienne empêche les habitants de Susiya d’accéder à leurs ressources en eau



L’armée israélienne a suggéré un autre puit, qui appartient à la famille Alhreni. La terre qui entoure ce puit a été déclarée « zone militaire fermée » il y a quelques mois, et les colons s’en servent maintenant, en toute illégalité, comme piscine. L’eau du puit n’est pas potable.

Ceci laisse les habitants de Susiya dans une situation très difficile, puisque les puits situés dans les zones où ils peuvent aller sont taris. Susiya, selon les Accords d’Oslo, se trouve en Zone C, et est donc, selon la loi israélienne, sous contrôle israélien. Il est donc de la responsabilité d’Israël de garantir le droit humain fondamental d’accès à l’eau.

Les Palestiniens, rejoints par des militants de la solidarité internationale, ont essayé d’aller sur la terre en tracteur et de discuter avec les soldats qui leur ont interdit d’entrer sur le secteur. En même temps, quelques colons sont arrivés en voiture pour montrer leur présence.

Si les gens de Susiya ne peuvent atteindre leurs puits pour avoir de l’eau potable rapidement, il leur faudra acheter une eau très onéreuse pour survivre, alors que leur puit se trouve à quelques mètres de leurs tentes.

Les conditions de vie des Palestiniens empirent à cause des « zones militaires fermées » autour d’eux, qui les empêchent d’atteindre leurs terres. S’ils ne peuvent accéder à l’eau et à la nourriture pour leurs troupeaux sur leurs propres terres, ils seront obligés de quitter leurs maisons. Il semble que ce soit la raison de l’utilisation des « zones militaires fermées » par les autorités israéliennes.

Pourtant, les gens de Susiya continuent à résister contre leur déplacement forcé et des actions sont envisagées dans un futur proche pour qu’ils accèdent à leur eau et à leurs terres.

Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

ISM

Même date

27 septembre 2008