Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1767 fois

Jénine -

L'armée israélienne envahit le camp de réfugiés d'Al-Fara

Par

Le mardi 20 novembre, les militants des des droits de l'homme ont été alertés d'une invasion militaire dans camp de réfugiés d'Al-Fara, à mi-chemin entre Jénine et Naplouse. Les militaires avaient encerclé le camp durant la nuit et l'attaque a commencé vers 1 h du matin.
L'armée était soi-disant à la recherche d'hommes "Wanted", et bien qu'ils aient arrêté à peu près 11 personnes, on ne sait pas exactement s'ils ont eu ceux qu'ils recherchaient.

L'armée israélienne envahit le camp de réfugiés d'Al-Fara


Photo ISM : lors de l'invasion du camp de réfugiés d'Al-Fara, un soldat a donné un coup de crosse dans le visage d'un enfant de 6 ans

Les militants sont arrivés vers 8 heures du matin, alors que l'armée attaquait toujours le camp. Ils ont visité l'une des cinq maisons qui ont été occupées par l'armée. Les portes étaient défoncées, les meubles détruits, toutes les affaires étaient éparpillées au sol et un gosse de 6 ans avait reçu un coup de crosse au visage.
L'enfant a été emmené peu de temps après à l'hôpital.

Pendant ce temps, les soldats ont continué à circuler rapidement dans leurs hummers et leurs bulldozers à travers le camp, en tirant sur les réfugiés non armés, et leurs véhicules.

Ils ont tiré sur les fenêtres des maisons et les voitures ainsi que sur un générateur électrique, causant des dégâts d'une valeur de 15000 dollars et coupant l'électricité dans le camp.

Des équipes d'ambulanciers étaient sur les lieux pour soigner les blessés. Un homme a reçu une balle dans le pied, et jeune de quinze ans a reçu une balle dans la jambe, des balles réelles.

Les militants ont vu trois jeunes touchés par des balles de caoutchouc dans les jambes et un autre touché à la tête. On ne sait pas exactement combien d'autres ont été emmenés à l'hôpital pour des blessures par des balles de caoutchouc et du gaz lacrymogène.

Après le départ de l'armée, les militants se sont rendus dans la maison d'une famille et ils ont parlé aux gens du camp.
Dans la maison où ils ont été reçus, un mur avait un trou béant et le muret en parpaings à l'extérieur de la maison avait été défoncé par un bulldozer israélien qui a écrasé la voiture de la famille et l'a fracassée contre la maison. La voiture est bien sûr détruite.

Les réfugiés ont raconté que lorsque les soldats sont arrivés en pleine nuit, les habitants des maisons occupées ont été forcés de rester dehors sous la pluie. Ils ont dit les soldats traversaient souvent le village mais qu'ils n'attaquaient pas toujours.

6000 réfugiés vivent dans le camp d'Al-Fara et aujourd'hui l'école pour les enfants a été annulée.

Les étudiants plus âgés, dont beaucoup vont à l'Université Al-Najah et avaient des examens aujourd'hui, n'ont pas pu s'y rendre en raison de l'invasion

Source : http://www.palsolidarity.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jénine

Même sujet

Incursions

Même auteur

ISM

Même date

21 novembre 2007