Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 911 fois

Palestine occupée -

L'avocat Mahajna rencontre Mahmoud Al-'Arda et confirme les tortures subies par les résistants évadés depuis leur capture

Par

15.09.2021. L'avocat Raslan Mahajna de la Palestinian Prisoners' Society (PPS) a réussi à rencontrer le détenu Mahmoud al-'Arda, l'un des prisonniers politiques palestiniens qui a réussi à s'échapper de la prison israélienne de Gilboa', avant d'être capturé par l'armée israélienne ; il lui a donné les détails horribles de la torture et des abus, y compris les interrogatoires continus et la privation de sommeil et de nourriture.

L'avocat Mahajna rencontre Mahmoud Al-'Arda et confirme les tortures subies par les résistants évadés depuis leur capture

L'avocat a déclaré que Mahmoud a été soumis à des interrogatoires, des tortures et des abus continus, notamment le refus du droit au sommeil et à la nourriture.

Mahmoud a déclaré à l'avocat que, depuis le jour de sa capture il y a plus de cinq jours, il n'a même pas pu voir le soleil, et a pu à peine dormir quelques heures à la fois, en raison des interrogatoires continus, de la torture et des mauvaises conditions dans la cellule.

Al-'Arda a déclaré qu'il était le seul responsable de l'évasion, y compris de la planification qui a commencé en décembre 2020, et a ajouté qu'ils n'ont reçu aucune aide de quiconque dans la prison ou à l'extérieur.

« Nous avons marché tous ensemble jusqu'au village d'an-Na'ura, et sommes entrés dans une mosquée pour nous reposer avant de décider de partir dans différentes directions, deux par deux, » a-t-il dit. « Nous avons essayé d'entrer en Cisjordanie mais nous n'avons pas pu le faire en raison de l'importante présence militaire israélienne. Notre capture est accidentelle, personne n'a donné d’information sur nous, et après notre capture, nous avons été interrogés pendant plus de sept heures, chaque jour. »

Mahajna a déclaré que, pendant ses cinq jours de fuite, Mahmoud n'a pu trouver de l'eau pour boire, et que, pour la première fois depuis qu'il a été fait prisonnier il y a 22 ans, il a pu manger des figues de cactus dans un champ, et combien cela avait été important pour lui.

Il a ajouté que les soldats israéliens et la police qui le recherchaient, lui et les autres détenus évadés, ont failli tous les capturer, et ont finalement réussi à les localiser, lui et Zakariyya Zobeidi, lorsque la police a regardé sous un camion lors d'une inspection de routine.

Lors de sa rencontre avec l'avocat, Mahmoud a déclaré qu'il rejetait toutes les accusations portées contre lui et qu'il gardait le silence malgré la torture et l'isolement.

Mahmoud a également déclaré qu'il a été agressé à plusieurs reprises par les soldats israéliens qui les ont localisés, et a ajouté qu'il a été dépouillé de tous ses vêtements pendant plusieurs heures avant d'être envoyé au centre d'interrogatoire d'al-Jalama où il a été soumis à un interrogatoire intense, y compris la torture, la privation de sommeil, et n'a pas reçu de nourriture ou d'eau pendant plusieurs jours.

Il a ajouté que des soldats israéliens de l'administration pénitentiaire ont également agressé et battu Zakariya Zobeidi (photo ci-dessous) à plusieurs reprises avant de le faire transférer à l’hôpital.

Photo


Al-'Arda a également déclaré que lui et les autres détenus évadés avaient fait de leur mieux pour ne pas entrer dans les villes palestiniennes de Palestine historique pour ne pas donner à Israël l'occasion de punir les Palestiniens ou de leur faire du mal.

Il convient de mentionner que l'avocat a rendu visite à Mahmoud dans une pièce où ils étaient séparés par une vitre blindée, et a déclaré que le détenu était épuisé et souffrait, en raison des interrogatoires et des tortures constants auxquels il était soumis.

L'une des dernières choses que Mahmoud a dite à son avocat avant la fin de la réunion était que la courte période de liberté après s'être échappé de prison était la première fois de sa vie où il a pu se promener et voir la Palestine historique, et il a ajouté qu'il avait l'intention d'écrire sur cette expérience lorsque cela serait possible.

Mahajna a ajouté que Mahmoud lui a demandé si leur évasion avait atteint les médias et si la nouvelle s'était répandue dans le monde entier, et lorsqu'il lui a confirmé ces faits, le détenu a exprimé sa satisfaction que leur cause soit devenue internationale, et qu'elle ait sensibilisé le public aux difficultés et aux souffrances des détenus, et a remercié chacun de par le monde pour leur solidarité.

Mahmoud a également déclaré à l'avocat qu'il était touché et heureux de voir la foule des Palestiniens qui se sont rassemblés devant le tribunal de Nazareth et qui ont chanté pour lui, et a remercié tout le monde pour leur solidarité.

Il faut mentionner que la Croix-Rouge internationale a déclaré qu'elle déployait tous les efforts nécessaires pour pouvoir rendre visite aux détenus capturés.

Yahia Maswada, le porte-parole de la Croix-Rouge internationale en Palestine, a déclaré que la Croix-Rouge comprend l’angoisse des familles des détenus repris, et qu'elle fait tout ce qu'elle peut pour rendre visite aux quatre détenus, y compris Zakariyya Zobeidi, en particulier dans le contexte des nouvelles concernant ses blessures sous la torture.

Maswada a ajouté qu'Israël n'a encore autorisé personne, y compris les avocats, à rendre visite à Zobeidi, et a rappelé que le droit international humanitaire interdit tout traitement inhumain contre les détenus, y compris la torture.



Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

IMEMC

Même date

16 septembre 2021