Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 904 fois

Jérusalem -

L'ex prisonnier Medhat al-Issawi interdit d'entrer en Cisjordanie pendant 6 mois

Par

Le 29 juillet, les autorités d'occupation israéliennes ont rendu une décision interdisant à l'ancien prisonnier palestinien, Medhat Al-Issawi, d'entrer en Cisjordanie, pendant une période de 6 mois.
Le 14 Juillet, les autorités d'occupation avait libéré le prisonnier Medhat Tariq Al-Issawi, après 8 années d’incarcération, à condition qu'il reste éloigné de son domicile à Al-Isawiya, pendant 3 jours et à une distance d'au moins 100 mètres.

L'ex prisonnier Medhat al-Issawi interdit d'entrer en Cisjordanie pendant 6 mois

Les forces d'occupation ont également empêché les habitants d'Issawiya de célébrer la libération d'al-Issawi, et agressé les citoyens qui voulaient l'accueillir, après la fin de la période de son expulsion du village, qui a duré plusieurs jours.

Voir les photos des retrouvailles, brèves, de Medhat et de sa famille

Pendant 30 ans, la famille al-Issawi a été interdite de se rencontrer en raison des arrestations répétées par les forces d'occupation.

Tous les membres de la famille, y compris leur sœur, l'avocate Shireen, ont souffert de la détention dans les prisons de l'occupation.

Les forces armées d'occupation avaient déjà démoli la maison de Raafat al-Issawi, pendant la grève de la faim de son frère Samer, qui a duré 227 jours.

En 2019, la famille a reçu le 3e avis de démolition de la maison du prisonnier, Samer, malgré le paiement de lourdes amendes, sous prétexte de construire sans permis.


Note ISM-France : Les Issawi, du quartier Issawyah à Jérusalem-Est, une famille de combattants contre l'occupation : les parents Tareq et Layla, et leurs 8 enfants. Fadi a été assassiné, Samer, Medhat, Shireen harcelés et emprisonnés.



Source : Palestine Info

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Palestine Info

Même date

1 août 2021