Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2100 fois

Egypte -

L’Égypte intensifie sa guerre contre la contrebande de Gaza

Par

Une source des services de sécurité au Caire a annoncé l’envoi de centaines de policiers et de véhicules blindés et de la mise en place de barrages routiers sur la frontière de Rafah.
Ces forces utilisent des équipements américains permettant de découvrir les tunnels, a t'elle ajouté.

L’Égypte intensifie sa guerre contre la contrebande de Gaza


Photo ISM : photo de l'un des innombrales checkpoints des renseignements de l'armée égyptienne dans le Sinai

Les forces de sécurité égyptiennes ont déployé récemment un grand nombre de policiers en uniforme et en civil le long de la frontière de Rafah, ainsi que des véhicules blindés et des barrages routiers afin d’empêcher la contrebande d'armes et de marchandises vers la bande de Gaza.

Une source de la sécurité a déclaré au journal de langue arabe basé à Londres, al-Sharq al-Awsat, que «le vaste déploiement provoquait beaucoup de tensions chez les passeurs. Certains ont même commencé à s’approcher des barrages de sécurité en prenant des routes secondaires et en tirant en l'air."

Selon cette source, tous les chemins de terre menant à la frontière avec la bande de Gaza ont été fermés ainsi que les routes secondaires. Selon le rapport, les organismes de sécurité égyptiens ont assigné près de 500 policiers et officiers pour faire la guerre à la contrebande et renforcer les checkpoints.

En outre, les garde-frontières égyptiens ont la responsabilité de surveiller les tunnels dans la région, en utilisant du matériel de surveillance de haute technologie reçu des États-Unis.

Le journal a également indiqué que les commerçants des tunnels de Rafah ont remarqué récemment une diminution sensible de leur activité. Mustafa, un parent de l'un des contrebandiers, a dit au journal que "beaucoup de familles à Rafah vivent de l’industrie des tunnels – en grande partie des choses liées à la contrebande, comme emballer des produits dans des sacs plastique et transporter les sacs jusqu’aux tunnels".

Mustafa a ajouté que les trafiquants avaient commencé à changer leur façon de travailler pour éviter les forces de police, comme l'utilisation de motos. Il a ajouté que les habitants de Rafah étaient furieux en raison de la multitude de barrages routiers et du déploiement des forces de sécurité égyptiennes, ce qui porte atteinte à leur liberté de mouvement.

"Il y a des postes de surveillance partout. Nous sommes extrêmement préoccupés par ce renforcement de la sécurité", a également déclaré un autre habitant de Rafah.

Le commandant de la garde frontière égyptienne avait déclaré la semaine dernière que ses forces avaient diminué la contrebande d'armes et de marchandises dans la bande de Gaza.

Dans un entretien avec le quotidien égyptien al-Masri al-Youm, le général Abed al-Wahab Mabruk a déclaré que ses forces avaient été déployées plus à l’intérieur du territoire égyptien et le long des frontières terrestre et maritime du pays afin de contrôler les routes et les passages - y compris Rafah - le long de la frontière entre Gaza et l’Egypte.

Selon le général, ce déploiement massif a été réalisé dans le cadre du plan visant à sécuriser la frontière de l'Egypte avec Gaza et comprend également la mise en place de clôtures de barbelés et de miradors.

Source : http://www.ynetnews.com

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Egypte

Même sujet

Collabos

Même auteur

Roee Nahmias

Même date

3 mai 2009